VIDÉO - Privés de direct par le coronavirus, 4 talents de "The Voice" nous racontent leur confinement

VIDÉO - Privés de direct par le coronavirus, 4 talents de "The Voice" nous racontent leur confinement
Médias

CONFIDENCE POUR CONFIDENCE - Ils passeront leur samedi soir non pas au Palais des Sports de Paris mais chez eux, où ils sont à l'isolement depuis sept semaines, comme tous les Français. Terence, Abi, Antoine et Maria ouvrent à LCI les portes de leur quotidien chamboulé.

Ils auraient dû se produire au Palais des Sports de Paris, samedi 2 mai. Mais le frisson du direct à la télévision attendra pour les douze demi-finalistes de la saison 9 de "The Voice", dont la programmation a été chamboulée par la pandémie de coronavirus. Il leur faudra sans doute attendre l'automne avant de pouvoir défendre leur place dans l'aventure. Mais ne croyez pas que les talents attendent sagement pour autant.

"Je répète tous les jours. Je bosse la chanson, j'essaie d'imaginer la scène et ce que je vais y faire", nous explique Terence par smartphone interposé. Membre de l'équipe d'Amel Bent, il a accepté de nous ouvrir les portes de son confinement à La Turbie, dans les Alpes-Maritimes. Abi, Antoine et Maria se sont eux aussi prêtés au jeu avec une bonne humeur communicative.

On fait des Facetime, on s'appelle. Je lui envoie aussi des audios de ce que je fais. On essaie à distance de quand même avancer et de travailler - Antoine échange régulièrement avec Nathalie Dupuy, la coach vocale de l'équipe de Marc Lavoine

Tous perfectionnent le morceau avec lequel ils espèrent décrocher une place dans le dernier carré. Pour la première fois cette année, le public votera pour ses quatre talents favoris toutes équipes confondues. Ce qui fait que l'un des coachs pourrait ne pas avoir de candidat en finale. Alors les artistes encore en lice ne laissent rien au hasard. Maria en profite pour apprendre les paroles, Abi met en pratique les conseils que lui a donnés son mentor Pascal Obispo et Antoine s'appuie sur l'aide précieuse de Nathalie Dupuy, la coach vocale de l'équipe de Marc Lavoine. "On fait des Facetime, on s'appelle. Je lui envoie aussi des audios de ce que je fais. On essaie à distance de quand même avancer et de travailler sur la demi-finale parce que c'est hyper important. On ne sait pas encore quand on va la faire mais j'ai hâte de pouvoir présenter le titre qu'on a choisi", raconte-t-il depuis la maison de ses parents en Belgique, où "l'oiseau de nuit" qu'il est s'est remis au vélo d'appartement "tous les jours".

Lire aussi

Toute l'info sur

The Voice 2020

"Je suis normalement de nature 'team canapé' mais là, je me mets quand même au sport. Il faut, c'est important", sourit-il. Force de la nature de cette saison 9 de "The Voice", Maria assure elle "jouer les coachs sportifs" pour son mari et six de leurs enfants dans leur pavillon de Lorraine. "Comme je ne peux pas suivre les autres, je préfère que les autres me suivent", s'amuse la chanteuse irlandaise qui a perdu la vue à l'âge de 9 ans. Elle n'a qu'une hâte : pouvoir retrouver sa coach Lara Fabian "pour la prendre à nouveau dans ses bras". En attendant, elle distrait ses petits voisins d'en face avec ses vocalises matinales. De quoi gagner quelques précieux soutiens avant le retour de la compétition.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent