Qui est Ry X, l’auteur de la chanson "Berlin" qui a permis à Clem Chouteau de briller dans "The Voice" ?

Médias

Toute L'info sur

The Voice 2019

ZOOM – Samedi soir, les coaches de "The Voice" ont craqué pour Clem Chouteau, un jeune candidat qui leur a interprété "Berlin". Une ballade folk qu’on doit à l'énigmatique chanteur australien Ry X. LCI fait les présentations.

Soprano lui a promis qu’il allait "retourner des stades". Mais c’est l’équipe de Mika que Clément "Clem" Chouteau, 21 ans, a décidé de rejoindre samedi soir après son audition à l’aveugle. Sur la scène de l’émission, le jeune homme a interprété "Berlin", un titre aérien du chanteur australien Ry X, encore peu connu en France. Mais que vous avez peut-être déjà entendu dans une pub pour une célèbre marque de téléviseurs japonaise.

Quelques heures après l’émission, cette ballade aérienne a grimpé tout en haut des ventes sur les plateformes de téléchargement. Une aubaine pour Ry X, de son vrai nom Ry Cuming, 31 ans, dont le nouvel album intitulé "Unfurl" est paru le 13 février dernier. "Berlin", elle, est extraite de son premier opus, "Dawn", paru en 2016. Mais elle figurait déjà sur un EP sorti trois ans plus tôt. "J’ai enregistré cette chanson en une prise, en live, je l’ai sortie, elle a touché les gens et c’est beau", racontait à l’époque le chanteur dans The Evening Standard.

Voir aussi

Elevé sur une petite île au Sud de l’Australie dans une famille de hippies, Ry X a pas mal bourlingué avant de se lancer dans la musique. Allemagne, Pologne, Indonésie… Il vit sur un hamac au Costa-Rica lorsqu’il attire l’attention d’un producteur de films qui a entendu les chansons qu’il compose pour les surfeuses. Quelques semaines plus tard, le chanteur débarque à Los Angeles. "A l’époque je ne portais ni chaussure, ni t-shirt, et je ne connaissais rien à l’industrie du disque", avouait-il au quotidien britannique.

Son premier album, paru en 2010 sous son nom complet, va passer relativement inaperçu. C’est après avoir épuré sa musique que ce fan de Björk, Bon Iver et Radiohead va enfin rencontrer le succès avec "Berlin" et son clip sensuel, où une jeune femme topless se love contre son torse viril. Mais au fait, pourquoi a-t-il aussi simplifié son patronyme ? Artiste solo, Ry explique qu’il faut lire le X comme le symbole de la multiplication. Et une invitation musicale à de nouveaux collaborateurs. Pourquoi pas un duo avec Clem Chouteau ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter