VIDEO - "Je veux t'emmener en finale" : Abi a emballé les coachs de "The Voice 2020"

VIDEO - "Je veux t'emmener en finale" : Abi a emballé les coachs de "The Voice 2020"

CHARME - Agé de 21 ans à peine, Abi a ébloui les quatre coachs de "The Voice" avec sa reprise de "Lovely", de Billie Eilish. S'ils se sont battus bec et ongles pour l'avoir dans leur équipe, le jeune homme a choisi de rejoindre Pascal Obispo.

Il s'est présenté à "The Voice" pour savoir ce qu'il valait. Et il a bien fait. Abi, 21 ans, a eu la joie de voir les quatre fauteuils se retourner lors de la troisième soirée des auditions à l'aveugle, samedi 1er février. Originaire de Saint-Gratien, ce jeune étudiant en langues vivantes nous a offert un moment de pur bonheur en revisitant au  piano "Lovely" de Billie Eilish. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. Poussé par son père à s'inscrire au conservatoire alors qu'il rêvait de foot, Abi s'est découvert une véritable passion pour la musique. 

"C'est papa qui a choisi le saxophone. Au début, je n'étais pas vraiment dedans, mais c'est après, quand j'ai découvert le piano, que la passion est arrivée", explique Abi, qui reconnait une difficulté à croire en ses capacités. "Quand j'entends les autres chanteurs, je me dis : 'Qu'est-ce que je fais là ?'", expliquait, avant son audition, le jeune homme, qui a livré une des prestions les plus planantes de la soirée. Complètement emballés, les quatre coachs lui ont réservé une standing ovation suivie d'une pluie de compliments. 

Toute l'info sur

The Voice 2020

Lire aussi

A chaque fois que tu finissais une phrase, tu me manquais jusqu'à la prochaine- Amel Bent

"Je voudrais saluer cette performance de A à Z pour sa richesse", a commencé Lara Fabian, qui connaît très bien ce titre puisque sa fille Lou, 12 ans, en est fan. "J'ai entendu cette infinie tendresse à l'intérieur de laquelle il y a une fêlure. C'est clair que je vous veux", a lancé la coach. "Quand on s'assoit sur ce fauteuil, on a une hantise : c'est trouver les mots qu'on va dire à ces talents pour lesquels on ne s'est pas retournés. Mais le plus dur, pour moi, c'est quand même de dire aux gens pourquoi on a aimé", a admis Amel Bent. "Des fois, ça nous dépasse, on ressent quelque chose de tellement fort à l'intérieur qu'on ne peut pas expliquer. Et c'est ce que j'ai ressenti en t'écoutant. A chaque fois que tu finissais une phrase, tu me manquais jusqu'à la prochaine", a lancé la chanteuse  sous le charme.

Même son de cloche du côté de Marc Lavoine. "Vous avez un charme que je n'ai vu chez personne, vous avez quelque chose à part", a-t-il estimé. "C'est difficile de passer après tant de drague ! […] Vous avez épousé le piano, j'avais envie que vous veniez m'épouser aussi !" s'est amusé de son côté Pascal Obispo, qui a demandé à Abi de chanter en français. Et même si le jeune homme qui a choisi "Sous le vent" a oublié les paroles du tube de Céline Dion, la magie a opéré. "Moi, je veux t'emmener en finale", a conclu l'interprète de "Lucie". Des paroles qui ont fait mouche puisqu'Abi a choisi de rejoindre son équipe. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : des vols spéciaux pour rapatrier en France les personnes bloquées au Maroc

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

EN DIRECT - Candidature d'Éric Zemmour : le polémiste sera l'invité du 20h de TF1 mardi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.