"The Walking Dead" : l’incroyable coup de bluff des scénaristes

Médias
ATTENTION SPOILER – La chaîne américaine AMC diffusait dimanche soir le 5e épisode de la saison 9 de "The Walking Dead". Celui qui marque le départ de l’acteur Andrew Lincoln, qui interprète le shérif Rick Grimes depuis la création de la série en 2010. Sauf que…

C’est du jamais vu dans l’histoire des séries télé. Après avoir annoncé en mai dernier le départ de l’acteur Andrew Lincoln de la série "The Walking Dead", dont il est le héros depuis 2010, les scénaristes ont réservé dimanche une sacrée surprise aux fans. Dans les ultimes secondes de l’épisode 5 de la saison 9, on découvre ainsi que son personnage, le shérif Rick Grimes, a survécu à ce qu’on pensait une mort certaine.


Dans la foulée de la diffusion, la chaîne américaine AMC a révélé que le comédien britannique de 45 ans ne quittait pas l’univers de la série. Il a en effet signé un nouveau deal afin d’être le héros de plusieurs longs-métrages, destinés à la télévision, qui raconteront la suite des aventures de son personnage.

C’est Scott Gimple, le showrunner des saisons 4 à 8, qui a été chargé de l’écriture de ce qui pourrait être une trilogie. "Nous avons plein de choses à l’horizon,  à commencer par un film épique avec l’un des plus grands comédiens de l’histoire de la télévision et l’une des meilleures personnes que j’ai jamais rencontrées", explique-t-il dans un communiqué.


Ce premier long-métrage se déroulera directement après cet épisode 5 de la saison 9. On y découvrira comment Rick Grimes a été sauvé. Et pourquoi il ne rejoint pas les autres survivants. Mais par la suite, Scott Gimple et ses équipes prévoient d’introduire de nouveaux personnages, inspirés, comme la série, par l’univers de la bande-dessinée.

Le choix d’"extraire" Rick Grimes de "The Walking Dead" s’inscrit dans la volonté des producteurs d’élargir la saga fantastique, après la création dès 2015 d’un spin-off, "Fear The Walking Dead", qui compte déjà quatre saisons. Et qui vient d’accueillir parmi ses héros récurrents le personnage de Morgan Jones (Lennie James), issu de la série d’origine.


Si le départ d’Andrew Lincoln est pour l’instant définitif, il ne signifie pas pour autant la fin de "The Walking Dead", bien au contraire. Sous la houlette d’Angela Kang, la première femme showrunner de la série, la saison 9 va effectuer dès la semaine prochaine un saut dans le temps de six ans.

L’objectif, plutôt gonflé ? Faire du personnage de Judith Grimes, la fille de Rick, la nouvelle héroïne sur le long terme. Elle sera entourée par les figures incontournables de la série, quelques cheveux blancs en plus, comme Daryl Dixon (Norman Reedus), Michonne (Danai Gurira) ou encore Carol (Melissa McBride).


La fillette apparaît dans les dernières secondes de l'épisode, avec le chapeau de Rick, et un sabre qui semble lui avoir été prêté par Michonne...

Reste à savoir si les fans vont suivre. Depuis la saison 7, en 2015, "The Walking Dead" enregistre une baisse régulière de ses audiences. Avec le soutien de la chaîne AMC, les producteurs semblent imperméables à ce désamour, misant sur une stratégie de long terme afin de développer la marque sur une variété de supports, à la fois télé et digitaux.


En France, l'épisode 5 de la saison 9 de "The Walking Dead" sera diffusé ce lundi soir à 20h40 sur OCS Choc, qui propose la série chaque semaine à J+1 de sa diffusion américaine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter