"Vous avez essayé de faire la télévision, ça a duré 15 jours" : Thierry Ardisson réplique en direct aux critiques de Charline Vanhoenacker

Médias
DROIT DE RÉPONSE - L'animateur de télévision n'a pas apprécié, mais alors pas du tout, la sortie de l'humoriste qui s'était réjouie de l'arrêt de l'émission "Les Terriens du samedi". "Les leçons de Charline, je n'en ai rien à foutre", lui a-t-il lancé les yeux dans les yeux ce mardi 25 juin sur France Inter.

Le studio de France Inter n'a pas eu besoin de la canicule pour s'offrir un coup de chaud ce mardi 25 juin. Il a suffi à Léa Salamé de recevoir Thierry Ardisson, qui s'est retrouvé face à Charline Vanhoenacker deux jours après sa sortie dans Le Parisien où elle se félicitait de la fin de l'émission "Les Terriens du samedi". "Je suis ravie que ça s'arrête car c'était très putassier", avait-elle notamment déclaré. 


Des mots auxquels n'a pas du tout goûté l'animateur, qui lui a répondu dans le blanc des yeux. "Ce que Charline ne sait pas peut-être, c'est qu'il n'y a pas de quoi se réjouir. ça met 100 personnes au chômage. Comme vous êtes de gauche, j'imagine que ça doit vous embêter beaucoup. Vous aimez les gens" , commence-t-il par lancer à l'humoriste belge qui acquiesce. 

Les leçons de Charline, je n'en ai rien à foutreThierry Ardisson

"Putassier c'est un compliment pour vous Thierry", lui rétorque-t-elle. "Non", affirme-t-il, lui disant l'avoir déjà connue "beaucoup plus drôle". "Je vous dirais ma chère Charline que Vizorek est désolé. Il m'a envoyé un texto dès le matin en me disant 'je ne comprends pas ce qu'il lui prend'", poursuit-il à propos d'Alex Vizorek, qui officie sur France Inter avec elle et était chroniqueur dans "Les Terriens du samedi". "Je n'ai pas trouvé ça drôle parce que se réjouir de l'arrêt d'une émission qui essaie d'élever un peu le débat, même si elle ne l'élève pas au plus haut niveau, je trouve que franchement... Je ne comprends pas votre attitude", ajoute-t-il.

"Ce qu'il faut dire aussi Charline, c'est que vous avez essayé de faire de la télévision et ça a duré 15 jours (...) alors que j'ai fait 34 ans de télévision avec un certain succès", martèle-t-il encore tandis que Léa Salamé essaie de calmer le jeu. Et de conclure : "donc les leçons de Charline, je n'en ai rien à foutre". Circulez, y a rien à voir !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter