Arrivée de Neymar au PSG pour 222 millions d'euros : "Je ne trouve pas ça sain", déplore Alexis Corbière

MERCATO
POLÉMIQUE - Invité ce jeudi matin sur LCI, le bras droit de Jean-Luc Mélenchon et député de la France insoumise a commenté le transfert de l'attaquant brésilien à Paris. Et comme beaucoup, Alexis Corbière est choqué par les 222 millions d'euros (sans parler d'un salaire annuel estimé à 30 millions...) mis sur la table par le PSG pour faire venir Neymar.

Un classique. A mesure que les mercatos deviennent de plus en plus fous et de plus en plus onéreux, chaque transfert record - le précédent datant de l'été dernier avec la signature de Paul Pogba à Manchester United, contre 105 millions d'euros - fait réagir la classe politique. Surtout en période de crise et de restrictions budgétaires. Et jeudi matin, alors que le joueur est attendu dans les prochaines heures dans la capitale, Alexis Corbière n'a pas échappé à l'exercice désormais imposé.



Invité de la matinale de LCI, le député de la France insoumise et bras droit de Jean-Luc Mélenchon, a donc, et on s'y attendait quand même un peu, jugé sévèrement l'arrivée de Neymar à Paris. Pas sur l'immense talent du joueur, - Corbière s'est même félicité du fait que voir "un grand joueur" procurait "du bonheur à des tas de gens" - mais, évidemment, sur les sommes pharaoniques engagées par le PSG pour s'offrir les services de l'ancienne star du Barça (plus 500 millions d'euros, entre le paiement de la clause libératoire, du salaire et de la prime à la signature, sont évoqués !).

La vitrine d'un monde fou ?Alexis Corbière

"Le sport est devenu un volant d'entraînement de l'économie, une affaire de gros sous", a-t-il expliqué. Avant de regretter qu'on "s'éloigne souvent de ce sport populaire des clubs qui ont peu de moyens et de plus en plus se détache une élite sportive qui fonctionne sur une autre planète. Je ne trouve pas ça sain (...), alors qu'un scientifique, un grand médecin, touche des sommes n'ayant rien à voir avec ce que touche un footballeur, même si on aime le foot."

En vidéo

Neymar, le transfert du siècle

Sur le plan de la moralité, Alexis Corbière s'interroge aussi sur le fait de savoir si le football n'est pas devenu "la vitrine d'un monde fou."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter