Di Maria, Ayew, Hoarau... Toutes les infos transferts de ce jeudi

MERCATO
DirectLCI
MERCATO - C'est mathématique : plus la fin du marché (le 2 septembre) approche, plus les négociations se multiplient. Tour d'horizon.

Di Maria n'ira probablement pas au PSG
C'était pourtant la volonté du joueur, comme celle du club de la capitale. Mais, dans ce type d'affaires, c'est toujours l'argent qui fait la différence. Frappé par le fair-play financier et ayant dépensé plus de 50 millions d'euros pour le seul David Luiz, Paris, qui ne s'est débarrassé d'aucun gros salaire cet été, n'a pas pu expédier d'offres à hauteur des exigences du Real Madrid pour son international argentin (65 millions). Et, le temps passant, Angel Di Maria se fait de plus en plus à l'idée de rester à Madrid au moins un an de plus. D'autant que son entraîneur, Carlo Ancelotti, et deux des leaders de son vestiaire, Sergio Ramos et Cristiano Ronaldo, en ont exprimé le souhait auprès de leur président, Florentino Perez, également mis sous pression à ce sujet par les socios. Tant et si bien que, selon des sources concordantes, la direction du PSG s'est fait une raison.

L'Inter veut-il d'André Ayew ?
L'international ghanéen rêve plutôt d'Angleterre. La raison pour laquelle le président de l'OM, Vincent Labrune, s'active outre-Manche, le club phocéen devant à tout prix dégraisser sa masse salariale avant la fin du mercato. En vain, pour l'instant. Confronté au probable départ de Guarin, l'Inter aimerait plutôt accueillir le jeune Imbula. Mais s'est vu opposé une fin de non-recevoir émanant de l'entraîneur Marcelo Bielsa, avant que les Olympiens ne lui proposent l'aîné des fils d'Abédi Pelé en réponse. La suite au prochain épisode.

Makelele veut Hoarau pour remplacer Brandao
Le Brésilien devrait très probablement écoper, ce jeudi soir, d'une suspension à titre provisoire avant que la Ligue de football professionnel ne statue plus en détail sur son cas. C'est dans ce laps de temps que le club corse devra lui trouver un remplaçant. Il est vite trouvé : avant de tenter de recruter l'attaquant des Verts, le coach bastiais Claude Makelele avait longuement hésité avec Guillaume Hoarau, au même profil de point d'appui. Sans club depuis son passage de six mois à Bordeaux en fin de saison dernière, l'ex-Parisien est disponible mais n'a pas encore été concrètement approché. La discussion ne porterait que sur la question du salaire. Pas fait mais très probable, donc.

Ce sera Porto pour Aboubakar
Un temps très proche du Sporting Lisbonne puis courtisé par des clubs du milieu de tableau de Ligue 1, l'attaquant du FC Lorient devrait finalement mettre les voiles pour le Portugal. Selon L'Équipe, les dirigeants du FC Porto ont profité de leur déplacement à Lille, cette semaine, en Ligue des champions, pour concrétiser le transfert de Vincent Aboubakar, après être tombés d'accord avec les dirigeants des Merlus pour racheter les trois dernières années de contrat de l'international camerounais de vingt-deux ans, pour dix millions d'euros. Le troisième meilleur buteur de L1 en 2014 y signera un contrat de quatre ans.

Qui pour renforcer l'AS Monaco ?
La direction du club de la Principauté est toujours à l'affût de deux ou trois coups d'ici à la clôture du marché, surtout au vu des carences de leur équipe, 19e du classement après deux journées. Pour remplacer Rodriguez, parti au Real Madrid, c'est toujours le milieu offensif de Benfica, Gaitan, qui tient la corde. Mais c'est en fait surtout le dossier du défenseur central qui occupe la cellule de recrutement monégasque. Selon Le Figaro, la priorité s’appelle Antonio Rüdiger. Mais son club, le VFB Stuttgart, s'applique à faire monter les enchères depuis de longues semaines. L'international allemand ne quittera pas la Bundesliga pour moins de 20 millions d’euros. Un montant que l'ASM ne veut pas dépenser. En tout cas pour l'instant.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter