Folie des grandeurs, exodes, rentabilité : le bilan du mercato en infographies

MERCATO
BILAN – Le marché des transferts a fermé ses portes et il a encore une fois généré des sommes folles, notamment du côté de l'Angleterre. Tandis que certains clubs ont dépensé à foison, d'autres se sont contentés de renflouer leurs caisses au cours de l'été. Bilan, en chiffres, de ce mercato encore plus dingue qu'à l'accoutumée.

Après 84 jours de folles rumeurs et de transferts à gogo, le mercato a fermé ses portes mardi soir, le temps pour l'Angleterre de réaliser des derniers ajustements, ou de faire le gros coup de l'été, à l'image du transfert hallucinant d'Anthony Martial à Manchester United pour 80 millions d'euros, bonus compris. Monaco et les Red Devils ont d'ailleurs été deux des acteurs majeurs de ce marché des transferts.

Valence s'intercale entre les deux Manchester

Quand le premier a davantage cherché à remplir ses caisses (160 millions d'euros de ventes), l'autre a dépensé près de 140 millions d'euros afin de renforcer un effectif déjà bien conséquent, soit 60 millions de moins que son grand rival, Manchester City, leader incontesté de cette catégorie avec les signatures de Sterling et de Bruyne, notamment. Avec les arrivées d'Abdennour, Negredo et celle de Rodrigo, Valence s'intercale entre les deux clubs anglais. Grâce à la signature d'Angel Di Maria pour 63 millions d'euros, le PSG s'immisce quant à lui à la sixième place.

A LIRE AUSSI >> Ce qu'il faut retenir du mercato en L1

A l'image du club de la Principauté et de l'Olympique de Marseille, la Ligue 1 s'est distinguée en effectuant un beau bénéfice estimé à 100 millions d'euros cet été, moitié moins cependant que la Liga Sagres (Portugal), championnat le plus rentable du moment grâce aux achats malins et aux excellentes ventes réalisées par Benfica et Porto, notamment. Le championnat néerlandais ainsi que la Bundesliga suivent de très près.

En France, au rayon des arrivées, on notera la forte activité de l'OM avec 15 nouveaux venus (Diaby, Diarra, Cabella, Lucas Silva, Isla, Rolando...), talonné par... l'AS Monaco (14 signatures), décidément présente sur tous les fronts. Angers, contraint de renouveler une partie de son effectif après sa montée en Ligue 1, complète le podium avec le LOSC (13 recrues).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter