Gignac au Barça : les Tigres calment le jeu, mais ouvrent la porte à un départ

MERCATO
TEMPORISATION – Au lendemain de la publication des rumeurs envoyant André-Pierre Gignac au FC Barcelone, le club mexicain des Tigres a calmé le jeu, affirmant qu’aucune offre ne lui avait été transmise au sujet de son attaquant. Cependant, si le Barça venait à payer la clause du Français, un départ ne serait vraiment pas à exclure.

André-Pierre Gignac au FC Barcelone, c’est niet. Enfin, pour le moment. L’air de rien, les Tigres ont réellement ouvert la porte à un départ du Français de 30 ans, courtisé par le Barça, désireux d’engager un avant-centre susceptible de faire souffler son immuable trio d’attaque Messi-Suarez-Neymar. Dans un souci d’apaisement, le club mexicain a bien évidemment réfuté l’idée d’un transfert de son attaquant (sous contrat jusqu'en juin 2019), insistant sur le fait que les dirigeants catalans n’avaient transmis aucune offre.

"Si André rêve de rouler pour Barcelone et que l'opportunité se présente, nous ne pourrions pas la lui refuser"

"Pour ce que je sais, il n'y a pas de dialogue entre les directions", a tout d’abord lancé Ricardo Ferretti, le directeur technique des Tigres. Une communication classique destinée à calmer les rumeurs, dont celle publiée par El Mundo Deportivo, et qui est en phase avec les messages postés par le compte Twitter des Tigres, précisant que "pour l'instant il n'y a pas de communication formelle concernant l'intérêt du FC Barcelone pour André-Pierre Gignac". Mais l’ami Gignac dispose d’une clause et si le FC Barcelone venait à s’aligner sur celle-ci, le dossier pourrait prendre une tout autre tournure… 

EN SAVOIR + >> Mercato : pour le Barça, il existe une alternative... Gignac

"Il se dit peut-être qu'André est sur une liste. Il y a une clause, révèle Ferretti et si Barcelone vient et la paie et qu'André désire s'en aller, nous lui souhaiterions beaucoup de succès." Selon Ferretti, Gignac a déjà manifesté par le passé son désir de jouer dans les plus grandes écuries européennes, telles que le Barça, le Real Madrid, le Bayern Munich ou Manchester United. Miguel Angel Garza, le directeur sportif des Tigres, a également déclaré qu'aucune offre formelle n'avait été formulée pour le Français, et que le club mexicain ne chercherait pas à le bloquer. "Si André rêve de rouler pour Barcelone et que l'opportunité se présente, nous ne pourrions pas la lui refuser", a déclaré le directeur sportif à la télévision. Ce sera donc à "Dédé" de trancher.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter