Mercato : ça vaut quoi Nemanja Radonjić, l'ailier serbe et nouvelle recrue de l'OM ?

MERCATO

Toute L'info sur

Mercato estival 2018

CV - Après le défenseur croate Duje Ćaleta-Car, l'Olympique de Marseille s'apprête à recruter l'ailier gauche de l'Etoile Rouge de Belgrade, Nemanja Radonjić, pour un montant de 12 millions d'euros. Imprévisible, aussi bien sur le terrain qu'en dehors, le Serbe a, à seulement 22 ans, une carrière déjà bien remplie.

Le mercato de l'Olympique de Marseille a décidément un accent slave. Après le recrutement du défenseur croate Duje Ćaleta-Car, acheté 19 millions d'euros en provenance du RB Salzbourg, le club phocéen est en passe de boucler l'arrivée de l'ailier serbe de l'Étoile Rouge de Belgrade Nemanja Radonjić, pour un montant estimé à 12 millions d'euros. 

Ce jeudi, lors d'un chat avec les supporters phocéens, le président Jacques-Henri Eyraud a confirmé la venue du joueur de 22 ans. Mais que vaut ce milieu offensif capable d'évoluer sur l'aile gauche de l'attaque ?

Voir aussi

Passé par la Roma de Rudi Garcia

Né à Niš le 15 février 1996, Radonjic n'a rien du footballeur au parcours formaté et linéaire. Sorti du centre de formation du Partizan Belgrade lors de la saison 2012-2013, le joueur d'1m85 s'exile très rapidement en Roumanie, à l'Académie Hagi, en octobre 2013, avant de rejoindre quelques mois plus tard le prestigieux club italien de l'AS Roma, au sein de l'équipe des moins de 19 ans. Un séjour qui s'avérera difficile pour le Serbe puisqu'il ne jouera que très peu avec la Primavera (ndlr : la section jeune), avant d'être prêté à Empoli. Là aussi, sous les ordres du charismatique Maurizio Sarri, désormais à Chelsea, l'ailier va ronger son frein avant de revenir à la Roma, entraînée à ce moment-là par un certain... Rudi Garcia, aujourd'hui à l'OM.

Conscient que son avenir au sein du club de la Louve s’obscurcit, Radonjic enchaîne les prêts, d'abord au FK Cukaricki, club serbe de première division, dans lequel il jouera 31 matchs pour 4 buts et 7 passes décisives. Puis à l'Etoile Rouge de Belgrade, son club de cœur, où il va finalement exprimer tout son potentiel. Celui que l'on surnomme le "vilain garçon du football serbe" pour ses frasques extra-sportives, ses affinités avec les Ultras de l'Etoile Rouge et sa nonchalance, va se mettre à briller dans la capitale serbe, enchaînant les belles performances.

Présent au Mondial avec la Serbie

Très à l'aise techniquement notamment grâce à la pratique du football freestyle dans sa jeunesse et aussi à l'aise du pied gauche que du pied droit, Radonjic va totaliser 11 buts et 8 passes décisives en 46 matchs toutes compétitions confondues. Des performances qui vont lui permettre d'accrocher le wagon de la sélection nationale serbe à la fin de l'année 2017. Il sera finalement retenu dans le groupe serbe pour disputer le Mondial 2018 en Russie. Il entrera deux fois en jeu, pour 17 petites minutes jouées.

Redoutable contre-attaquant capable d'avaler les espaces et de dribbler ses adversaires directs, le joueur de 22 ans se présente comme le pendant de Florian Thauvin sur l'aile gauche de l'attaque phocéenne. Doté d'un caractère imprévisible, Radonjic pourrait, en cas de belles performances cette saison, devenir le nouveau chouchou du stade Vélodrome, particulièrement bouillant... comme le stade de l'Etoile Rouge de Belgrade.

Lire et commenter