Milieu, défense centrale... Leonardo dévoile les priorités du PSG pour le mercato

MERCATO

MERCATO - Après avoir recruté Pablo Sarabia, Ander Herrera, Marcin Bulka et Mitchel Bakker, le PSG entend conclure rapidement son mercato. Selon Leonardo, interrogé par Le Parisien, les recrutements d'un milieu défensif et d'un défenseur central font office de priorités.

C’est l’interview dont tout le monde parle ce mardi. Lundi soir, Le Parisien a publié une longue entrevue de Leonardo, le nouvel homme fort du Paris Saint-Germain, qui a fait son retour six ans après son départ du club de la capitale. Si le sujet le plus chaud concerne Neymar Jr, qui a séché l’entraînement dans l'optique de quitter le PSG, le directeur sportif brésilien a passé en revue tous les sujets concernant le PSG, notamment celui du mercato.

Depuis plusieurs semaines, de nombreux médias ont spéculé sur l’enveloppe dont dispose le champion de France pour faire ses emplettes, annonçant notamment une somme comprise entre 150 et 200 millions d’euros. A ce sujet, "Leo" a s'est montré plus mesuré : "On doit se calmer un peu. Nous n'avons pas d'enveloppe de 200 millions d'euros à dépenser, comme ça."

Lire aussi

Le poste de gardien ? "Pas une priorité"

L’ancien dirigeant de l’AC Milan a également dressé la liste des besoins de l’équipe de Thomas Tuchel, écartant pour le moment la possibilité du recrutement d’un portier, alors que de supposées discussions concernant le jeune portier milanais Gianluigi Donnarumma ont filtré dans la presse. "Non, ce n'est pas une priorité. Nous avons Trapp, Areola, Bulka et un quatrième gardien, Garissone Innocent. C'est la réalité aujourd'hui" a sobrement commenté Leonardo. Cependant, l’avenir de Trapp pourrait se dessiner hors de France, le FC Porto étant récemment venu aux nouvelles.

"Nous avons besoin d'un milieu défensif et peut-être d'un joueur pour compléter la défense centrale. En attaque, on dispose de beaucoup de solutions. Il sera important aussi cette saison de voir des jeunes joueurs monter dans l'équipe principale. Mais il y a aussi une donnée importante, il ne faut pas le cacher : c'est le fair-play financier. Il faut respecter les règles et les critères en vigueur", a-t-il développé.

Le retour de la piste Bakayoko au milieu ?

Concernant le poste de milieu défensif, si la piste menant au Napolitain Allan s’est sensiblement refroidie, un nouveau nom a fait son apparition ces dernières heures : celui de Tiémoué Bakayoko. Déjà pisté par le PSG lors de sa saison XXL à l’AS Monaco (2016-2017), le Français de 24 ans sort d’une saison mitigée à l’AC Milan, où il avait atterri en prêt sous l’impulsion d’un certain Leonardo.

Selon RMC Sport, le Brésilien souhaiterait retenter le coup à Paris et serait en contact avec l’entourage du joueur. Également suivi depuis de longs mois, l’Allemand du Borussia Dortmund Julian Weigl serait toujours surveillé par les dirigeants parisiens, selon L’Equipe. Idem concernant le milieu d’Everton Idrissa Gueye, actuellement en train de disputer la Coupe d’Afrique des nations en Egypte avec le Sénégal.

Voir aussi

Un axial gauche désiré

Pour ce qui est du défenseur central, l’éventuelle arrivée de Matthijs de Ligt, joyau de l’Ajax Amsterdam un temps proche du PSG, est désormais totalement exclue à en croire Leonardo : "De Ligt ne viendra pas au PSG. Une possibilité existait. C'est un joueur formidable mais ce n'était pas le bon moment de faire un gros investissement." 

Le cas Kalidou Koulibaly, taulier du Napoli et considéré comme un des meilleurs stoppeurs d’Europe, semble également complexe : "C'est un joueur très cher… Il n'y a pas de projet spécifique pour le moment. Mais je ne veux pas trop parler de cas individuels." Selon L’Equipe, Paris ciblerait un défenseur central évoluant de préférence axe gauche. Ces dernières semaines, le nom d’Abdou Diallo, international Espoirs et auteur d’une saison pleine avec le Borussia Dortmund, a été évoqué.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter