Mercato : après le départ de Bielsa, l'OM se tourne vers l'Italie

MERCATO
TRANSFERTS – Les tractations pour pallier à la démission de Marcelo Bielsa battent leur plein à Marseille. L'OM observe les situations de quatre entraîneurs italiens : Cesare Prandelli, Luciano Spalletti, Walter Mazzarri et Vincenzo Montella.

L'Olympique de Marseille est sur le qui-vive. Le départ avec fracas de Marcelo Bielsa est encore présent dans tous les esprits et à peine digéré qu'il faut néanmoins déjà tourner la page de l'entraîneur argentin. L'ambition de l'OM est connue : renouer avec un technicien reconnu qui prône un jeu attrayant et poursuivre la refonte entamée par El Loco. Jürgen Klopp possédait le profil idoine mais la piste de l'ancien entraîneur du Borussia Dortmund est morte-née. Il a fait savoir, par le biais de son agent, Marc Kosicke, que rejoindre le sud de la France n'était pas dans ses plans.

La filière italienne

Néanmoins, le club phocéen continue d'être actif sur le marché des entraîneurs en activant la filière italienne. Les noms de quatre coachs transalpins, aux profils bien différents, sont inscrits sur une short-list établie par la direction sportive, le président Vincent Labrune, en tête. Elle est composée de Cesare Prandelli, Luciano Spalletti, Walter Mazzarri et Vincenzo Montella. Le futur entraîneur de l'OM se cache peut-être parmi eux.

Cesare Prandelli (57 ans)
Cesare Prandelli a fait figure de pionnier de l'autre côté des Alpes pour développer un jeu chatoyant, aux antipodes du football italien frileux qui sévissait dans le passé. Avec lui, la Squadra Azzurra a notamment atteint la finale de l'Euro 2012. Si en début de semaine, les bruits de couloir faisaient état d'un refus de l'ancien sélectionneur de l'Italie concernant une approche marseillaise, L'Equipe avance dans son édition du jour que cette piste n'est pas à éliminer.

Luciano Spalletti (56 ans)
Son nom vient de fleurir parmi les remplaçants potentiels de Marcelo Bielsa. Actuellement, Spalletti n'occupe aucun poste depuis la fin de son aventure avec le Zénith Saint-Pétersbourg en mars 2014. Pour séduire les dirigeants de l'OM, l'Italien peut faire valoir ses deux titres de champion de Russie (2010, 2012) ainsi que sa double élection de meilleur coach transalpin avec l'AS Rome (2006, 2007). Mais il ne serait pas érigé au rang de priorité par les décideurs marseillais.

Walter Mazzarri (53 ans)
Il ne correspond pas au portrait-robot esquissé par l'Olympique de Marseille. Et pourtant le nom de Walter Mazzarri figure parmi les pistes potentielles. Si le coach italien est aguerri pour évoluer dans un contexte souvent brûlant après son passage à Naples entre 2009 et 2013, l'ancien milieu de terrain privilégie un jeu de contres, qui a fait merveille au Napoli, notamment avec les actuels Parisiens, Cavani et Lavezzi. A l'Inter Milan, ses préceptes n'ont pas convaincu et il a plié bagages un an et demi après son arrivée. Aucun contact n'aurait été noué selon L'Equipe.

Vincenzo Montella (41 ans)
Si sa relation avec la Fiorentina était assez tumultueuse et s'est achevée par un divorce sur la place publique, Vincenzo Montella n'en reste pas moins un entraîneur confirmé. En Serie A, il a séduit grâce à une philosophie de jeu résolument tourné vers l'avant avec pour résultats une présence constante dans le top 4 du Championnat italien et une demi-finale de Ligue Europa la saison dernière, compétition dans laquelle l'OM sera engagé en septembre. Une future expérience à la tête de l'OM le séduirait, une idée qui n'a pas encore vraiment germé dans l'esprit de l'état-major marseillais.

A LIRE AUSSI
>> Bielsa, Zizou, sa démission : ce que dira (ou pas) Labrune pendant son point presse
>>
Pourquoi Klopp a snobé l'OM
>>  Pas de Klopp ni d'Ancelotti, l'OM se rabat sur des plans B moins prestigieux
>>
Mensonges et gros sous, comment Bielsa a manipulé l'OM et l'opinion publique

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter