Mercato au PSG : et maintenant, Petr Cech

MERCATO

FOOTBALL - Alors que Thibaut Courtois pourrait revenir à Londres la saison prochaine, Petr Cech ne sait toujours pas ce qu'il fera. Possible numéro 1 du poste, le tchèque est également pisté par Tottenham en cas de départ de Lloris. Et par le PSG, qui n'exclut pas d'inclure Hazard dans le transfert.

Après David Luiz, un autre Blue ? Vendredi, le Paris Saint-Germain a officialisé sa première recrue , le Brésilien David Luiz, devenu le défenseur central le plus cher de l'histoire avec un transfert estimé à 49,5 millions d'euros. Et les champions de France pourraient viser un deuxième joueur de Chelsea. Voire un troisième. Car si Eden Hazard, pisté depuis de longs mois, est toujours espéré , c'est le gardien des Londoniens qui intéresse les dirigeants parisiens.

S'il figure toujours parmi les meilleurs portiers européens, Petr Cech (32 ans) ne sait pas encore de quoi son avenir sera fait . Et même son club ne semble pas encore savoir sur quel pied danser. En cause, le retour de Thibaut Courtois, le gardien de l'Atlético Madrid, vice-champion d'Europe, prêté par les Blues aux Colchoneros. Le Belge refuse de revenir dans la position d'un numéro 2. Et s'il semble que la cage revienne à nouveau à Petr Cech, les dirigeants de Chelsea ont du mal à faire une croix sur Courtois.

Un ticket Cech-Hazard à 70 millions d'euros ?

Dès lors, une solution arrange presque tout le monde : un départ du gardien casqué cet été. Et dans ce cadre, le PSG pourrait venir à la rescousse. Après avoir essuyé le refus d'Hugo Lloris , les champions de France cherchent toujours un portier de stature supérieure à Salvatore Sirigu, pourtant élu meilleur gardien de Ligue 1. Cech, qui a passé deux saisons à Rennes (2002-2004), serait leur cible privilégiée.

Et selon le Sunday People, un ticket à 70 millions suffirait à convaincre les Blues de lâcher leur duo Cech-Hazard. Le PSG a donc bien décidé de faire ses courses à Chelsea, chez l'équipe qui l'a éliminé en quart de finale de Ligue des champions. Une certaine idée du syndrome de Stockholm.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter