Mercato : ça vaut quoi Gonçalo Guedes, la nouvelle recrue du PSG ?

Mercato : ça vaut quoi Gonçalo Guedes, la nouvelle recrue du PSG ?

TRANSFERT - Déjà annoncé dans la nuit de mardi à mercredi, le jeune attaquant portugais (20 ans) vient officiellement de signer à Paris jusqu'en 2021. Une opération à 30 millions d'euros (+ 7 de bonus) et un profil de joueur qui offre de nouvelles opportunités aux quadruples champions de France. Mais qui ne pourra pas jouer en Ligue des champions cette saison...

Un garçon très pressé

Arrivé à cinq ans au Benfica, Gonçalo Guedes est l'archétype du jeune talentueux que le club lisboète a toujours su former ou faire éclore au plus haut niveau (Rui Costa, Agel Di Maria, Renato Sanches...). Régulièrement surclassé, cet attaquant capable de joueur les finisseurs dans l'axe ou de prendre un couloir a depuis longtemps tapé dans l'œil des plus grands clubs européens. Le PSG a d'ailleurs couché son nom dans ses petits papiers lors d'un match de Youth League entre les U19 du Benfica et les petits jeunes Parisiens. Depuis, ce droitier très fin techniquement a confirmé son potentiel chez les pros, inscrivant 22 buts et offrant 32 passes décisives depuis la saison 2014-2015 avec les Aguias. En sélection du Portugal, Guedes a été convoqué dans toutes les catégories d'âge de la Seleçao. Jusqu'à connaître sa première cape avec les A lors d'un match amical contre la Russie en novembre 2015, où il était titulaire. Il n'a par contre pas été retenu pour l'Euro, remporté l'été dernier par Cristiano Ronaldo et consorts.

Plus qu'une doublure de Cavani

Capable d'évoluer sur tout le front de l'attaque, Gonçalo Guedes n'est pas un renard des surfaces comme peut l'être Edinson Cavani, dont il est censé désormais jouer les doublures. Sorte de 9 et demi, très précieux dans un rôle de soutien, de pourvoyeur de ballons à un buteur pur souche, le Portugais pourrait donc être aligné par Unai Emery en même temps que l'Uruguayen, mais aussi lui permettre de souffler de temps en temps. C'est cette polyvalence qui séduit d'ailleurs l'entraîneur espagnol parisien, soucieux d'élargir le panel offensif du PSG. Avaleur d'espace et multipliant les appels, le jeune homme est un dynamiteur, un accélérateur du jeu, qui pourrait donc bien bousculer la hiérarchie dans l'attaque parisienne. Notamment côté droit, où il évoluait parfois avec le Benfica. Autant dire qu'en plus des venues de Giovani Lo Celso et de Julian Draxler il y a quelques semaines, celle de Guedes, va amener un Angel Di Maria ou un Lucas Moura à devoir se bouger un peu plus pour rester titulaire. Et on ne vous parle même pas d'Hatem Ben Arfa, dont l'avenir à Paris s'obscurcit encore un peu plus.

Un pari sur l'avenir

Recruté un peu à la surprise générale et annoncé à Paris, pour signer son contrat et passer la trationnelle visite médicale, un peu en catimini (juste avant 4 heures du matin mercredi...), Gonçalo Guedes a un défaut principal : ayant déjà joué en C1 cette saison avec Lisbonne, il ne pourra donc participer au 8e de finale très compliqué qui attend le PSG face à Barcelone, les 14 février et 8 mars prochains. 

La preuve d'une précipitation parisienne dans ce dossier ? Ou la confirmation que le PSG pense que son parcours en Ligue des champions ne passera pas l'épreuve catalane ? Il y a un peu de tout ça, mais surtout la nécessité d'accélérer sur la venue de Guedes dès cet hiver pour Paris, sous peine de voir la concurrence sérieusement se corser pour recruter ce joueur jeune et talentueux dans les mois suivants. Et prendre le risque de ne pas le signer au mercato d'été. En clair, faute d'avoir trouvé un joueur de classe mondiale capable de seconder Cavani en janvier, Emery et Patrick Kluivert (directeur du football) ont décidé de parier sur l'avenir. Et de laisser le temps à Guedes de prendre ses marques sans trop pression dans son nouveau club. Pour mieux exploser la prochaine saison.

En vidéo

PSG : A quoi pourrait ressembler l'équipe après les fêtes ?

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Procès de Nordahl Lelandais : "Si j’avais accepté sa demande, peut être qu’on aurait évité un drame"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.