Mercato : Ronaldo refuse un salaire hallucinant en Chine, à 100 millions d'euros par saison

Mercato : Ronaldo refuse un salaire hallucinant en Chine, à 100 millions d'euros par saison

INFLATION - Après avoir offert des ponts d'or et transféré le Brésilien Oscar ou l'Argentin Carlos Tévez, le football chinois a tenté, en vain, d'attirer le Ballon d'or...

Plus rien ne l'arrête. Dans sa volonté de développer son championnat, la Chine poursuit ses impressionnantes tentatives de recrutement de stars du foot mondial. Et si la Chinese Super League avait plutôt pris l'habitude ces dernières saisons de transférer des joueurs connus, mais plutôt en fin de carrière (Ezequiel Lavezzi, Hulk...) ou d'anciens espoirs un peu déçus (Ramires, Jackson Martinez), pour ce mercato d'hiver, l'Empire du milieu a décidé de faire encore plus fort : viser les top players et mettre encore plus d'argent sur eux. 

En vidéo

Mercato : Ils vont animer l'hiver 2016

Ainsi, ces derniers jours, Oscar (25 ans, 48 sélections avec le Brésil) a été recruté par le Shanghai SIPG à Chelsea contre 35 millions d'euros et Carlos Tévez est devenu le joueur le mieux payé au monde, avec 40 millions d'euros annuels offert par le Shanghai Shenhua. Mais ces chiffres ne sont que des peccadilles par rapport à l'offre monstrueuse qu'a visiblement formulé un autre club chinois par attirer un joueur d'un tout autre calibre : tout simplement Cristiano Ronaldo, Ballon d'or 2016 récemment titré.

Ils ont proposé une offre de 300 millions d'euros au Real et plus de 100 millions d'euros par an pour Ronaldo"- Jorge Mendes

C'est d'ailleurs son agent, Jorge Mendes, qui a lâché l'information ce vendredi, sans doute un peu aussi pour prouver que son poulain et lui, tous deux empêtrés dans le scandale des Football Leaks et soupçonnés d'évasion fiscale à grande échelle, ne pas uniquement motivés par l'appât du gain. "En Chine, ils ont proposé une offre de 300 millions d'euros au Real Madrid et plus de 100 millions d'euros par an pour le joueur, explique ainsi le Portugais à Sky Italia. Mais l'argent ne fait pas tout. Le Real Madrid, c'est sa vie, Cristiano est content au Real et il lui est impossible d'aller en Chine". 

Reste que la force de frappe de cette nouvelle puissance économique mondiale, et donc footballistique, interpelle. Et quand certains médias avancent que des équipes chinoises visent Lionel Messi (visiblement intouchable), Zlatan Ibrahimovic (sans doute plus réceptif) ou encore Angel Di Maria (en difficulté au PSG), on ne serait pas surpris de voir un très gros poisson franchir le pas dans les prochaines semaines.

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.