Mercato : et si Hatem Ben Arfa rebondissait en Chine ?

Mercato : et si Hatem Ben Arfa rebondissait en Chine ?

DirectLCI
TRANSFERT - Sans club depuis son départ tumultueux de Nice le 30 janvier, Hatem Ben Arfa étudie désormais les pistes qui s'offrent à lui. Parmi elles, une possible aventure en Chine qui pourrait bien le tenter...

Hatem Ben Arfa n'est pas, ou plus, un joueur de l'OGC Nice , mais il reste un joueur de foot. Sans club depuis que la LFP a refusé, sur recommandation de la FIFA, d'homologuer le contrat qu'il venait de signer chez les Aiglons (il avait déjà joué dans deux clubs différents cette saison), l'attaquant international a même retrouvé une certaine attractivité sur le marché. Malgré toutes ses frasques passées. En effet, l'enfant terrible du football français peut désormais être directement embauché sans que son futur employeur n'ait à débourser la moindre indemnité de transfert. Dans cette optique, plusieurs clubs l'ont déjà approché, dont une équipe chinoise, révèle L'Équipe ce jeudi. Laquelle pourrait bien rafler la mise.

Et New York alors ?

Car le Championnat de Chine présente un double-avantage. Premièrement, il est particulièrement lucratif, ce qui ne gâche jamais rien. Deuxièmement, il lui serait possible de s'y engager à très court terme, ce qui lui permettrait de revenir en Europe cet été afin d'y débusquer un nouveau club en vue de la saison 2015-16, sa priorité. Le dossier serait néanmoins complexe à monter et Ben Arfa continue de réfléchir. Il dispose d'autres touches et ne s'interdirait pas d’attendre l’été prochain sans signer nulle part, en dépit du manque à gagner que cela représenterait. Une certitude : il ne signera pas au New York City FC, comme ce fut un temps évoqué . Parce qu'il lui serait impossible d'y parapher un contrat d'une durée inférieure à une saison. Qui, en MLS, débute en mars et s’achève en décembre.

Lire et commenter