Mercato : à J-7, ou en sont les cadors de Ligue 1 ?

ZOOM - A une semaine de la clôture du marché des transferts, les clubs de Ligue 1 s’activent pour compléter leurs effectifs et dénicher les joueurs susceptibles de leur faire passer un palier. Du côté des cadors du Championnat, les choses avancent très lentement, entre pistes avortées et contraintes financières. Voici un petit état des lieux du mercato des cadors de l’Hexagone.

Le temps presse pour les clubs de Ligue 1. Toujours en quête de renforts, les cadors du championnat de France n'ont plus qu'une semaine pour recruter les joueurs ciblés lors de ce mercato estival. Tour d'horizon des recrutements effectués et des besoins des quatre grosses machines de Ligue 1, à savoir Paris, Monaco, Lyon et Marseille.

L'arrière gauche : la priorité du PSG

Commençons par le mastodonte et champion de France en titre : le Paris Saint-Germain. Depuis le 9 juin dernier, le club de la capitale se montre plutôt discret sur le front des transferts, avec seulement deux arrivées, celle du légendaire portier italien Gianluigi Buffon, arrivé libre de la Juventus Turin, et celle du défenseur central allemand Thilo Kehrer, débarqué de Schalke 04 pour un montant de 37 millions d’euros. La faute à l’UEFA, qui a contraint le PSG à limiter ses dépenses dans le cadre du fair-play financier. Et à dégraisser considérablement son effectif. 


Ainsi, Pastore (AS Roma), Berchiche (Athletic Bilbao), Edouard (Celtic Glasgow) ou encore Ikoné (Lille) ont plié bagage cet été. Gonçalo Guedes, qui souhaite rejoindre ardemment rejoindre le FC Valence, ou encore Adrien Rabiot, en fin de contrat en juin prochain, pourraient suivre. Néanmoins, les dirigeants Rouge et Bleu gardent un œil attentif sur le marché, avec comme objectif d’attirer un arrière gauche et un milieu défensif avant la clôture du mercato estival. 


Pour renforcer le couloir gauche de la défense, les noms de Bernat (Bayern Munich), Guerreiro (Borussia Dortmund), Wendell (Bayer Leverkusen), Filipe Luis (Atlético de Madrid) ou encore Rose (Tottenham) reviennent avec insistance. Concernant le poste de sentinelle, les pistes explorées sont celles du Barcelonais Rakitic, Weigl (Borussia Dortmund) ou encore Lobotka, Slovaque de 23 ans du Celta Vigo.

L'ASM à l'affût d'opportunités

Pour le dauphin du PSG, l’AS Monaco, l’été a été plus qu’agité aussi bien dans le sens des départs que des arrivées. Les cadres Thomas Lemar et Fabinho ont respectivement garni les rangs de l’Atlético de Madrid, pour 70M€, et Liverpool, pour 45M€. Dans le même temps, Terence Kongolo, Adama Diakhaby (Huddersfield), Soualiho Meïté (Torino), Joao Moutinho (Wolverhampton), Rachid Ghezzal (Leicester) et Keita Baldé (Inter Milan), sont partis. 


Geubbels (OL), Aholou (Strasbourg), Barreca (Torino), Pierre-Gabriel (Saint-Etienne), Grandsir (Troyes) et Golovin (CSKA Moscou) ont eux rallié le Rocher. Toujours à l’affût d’un bon coup potentiel, les dirigeants monégasques explorent actuellement les pistes de l’arrière droit du Bayer Leverkusen Benjamin Henrichs, évalué à 12 millions d’euros, et de Claudio Marchisio, qui a décidé de quitter la Juventus Turin après 25 ans au sein de la "Vieille Dame". Si la piste de l’ailier Antonio Candreva (Inter Milan) semble enterrée, celle menant à l’Algérien du FC Porto Yacine Brahimi paraît très complexe.

L'OL toujours en quête d'un stoppeur

Après avoir bouclé les arrivées de Léo Dubois (Nantes) et Martin Terrier (Lille) dès l’hiver dernier, l’Olympique Lyonnais a décidé de ne pas faire de folie sur le marché des transferts cet été. L’OL a ainsi entériné l’arrivée définitive de Tanguy Ndombélé, révélation de la saison dernière, en provenance d’Amiens pour 8M€, attiré dans ses filets le jeune espoir de Tottenham Reo Griffiths, et a récemment enregistré le renfort du défenseur belge Jason Denayer, acheté 6,5M€ à Manchester City. Si un autre stoppeur est désiré par Genesio, le timing pourrait s’avérer trop juste, la piste prioritaire Ruben Dias ayant décidé de prolonger au Benfica Lisbonne, après avoir été très proche de l’OL.


C’est finalement dans l’autre sens que les choses se sont accélérées avec les départs successifs des pépites maison Geubbels (Monaco), Diakhaby (FC Valence), Kalulu (FC Bâle) et Del Castillo (Rennes). Mateta (Mayence), Darder (Espanyol Barcelone) et N’Koulou (Torino) ont également quitté le Rhône. Mais le départ le plus surprenant concerne Myziane Maolida, grand espoir de Tola Vologe, qui a pris le chemin de l’OGC Nice pour 10M€. Annoncé partant quasi-certain pour Liverpool au mois de juin, le champion du monde Nabil Fekir pourrait faire une année de plus à Lyon, contrairement à Maxwel Cornet, qui a de fortes chances de rejoindre Wolfsbourg avant le 31 août minuit. Selon L’Equipe, les discussions se poursuivent autour d’un montant de 18M€.

Pas de numéro 9 pour l'OM ?

A la Commanderie, les contours de l’équipe marseillaise prend tout doucement forme, avec les recrutements du défenseur croate Duje Caleta-Car, acheté 19M€ au RB Salzbourg, et celui annoncé du Serbe de l’Etoile Rouge de Belgrade, l’ailier de 22 ans Nemanja Radonjic. Pour autant, les besoins sont toujours criants, notamment au milieu de terrain et à la pointe de l’attaque. 


Pour renforcer l’entrejeu, qui a vu Anguissa signer à Fulham pour 30M€, l’OM a plusieurs noms en tête. Ceux de Llorente (Real Madrid), Agu, (FC Porto), Pizzi (Benfica), ou encore Marchisio, également visé par Monaco. Mais les pistes menant au Nantais Valentin Rongier et au Romain Kevin Strootman sont ceux qui font le plus saliver les supporters phocéens. Selon La Gazzetta dello Sport, l’OM devrait passer à l’offensivement prochainement pour le Néerlandais de la Louve, qui réclame 30 M€.


Enfin, la saga Mario Balotelli, qui a finalement décidé de rempiler à l’OGC Nice, pourrait bien avoir eu raison du projet de "grantatakan" de l’OM. Giroud a d’ores et déjà annoncé son intention de rester à Chelsea et le président olympien Jacques-Henri Eyraud a annoncé qu’aucun renfort en attaque n’était d’actualité. Cependant, selon La Provence, l’OM aurait réactivé la piste du buteur du Celtic, Moussa Dembélé. Un montant compris entre 15 et 20M€ pourrait suffire. Affaire à suivre …

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mercato estival 2018

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter