Mercato Express : Götze vers un départ, Wolfsburg ouvre la porte à De Bruyne, l'imbroglio Waris

MERCATO
MERCATO – En cette période de mercato estival, du 9 juin au 31 août, metronews vous propose un point quotidien à lire sur l'oreiller. Ce mercredi, Götze n'écarte pas un départ, Wolfsburg ouvre la porte à un départ de De Bruyne et l'imbroglio Majeed Waris entre Rennes et Lorient.

Le transfert malin
Mario Götze n'y est pas allé par quatre chemins au moment d'évoquer son avenir sous le maillot du Bayern Munich. L'Allemand souvent laissé sur le banc depuis l'arrivée de Pep Guardiola, avec qui les relations sont fraîches, n'écarte pas un prochain départ et prendra une décision dans les jours à venir. "Les deux dernières années n’ont pas été faciles. Nous allons voir ce qu'il va se passer, nous allons voir si le coach va me parler plus souvent. Maintenant, je vais juste laisser les choses venir à moi. Pour tout le reste, nous verrons bien..." Le milieu offensif âgé de 23 ans, et buteur héroïque lors de la finale de la Coupe du monde 2014, avait été approché par la Juventus Turin au moment du départ d'Arturo Vidal. Le club italien pourrait bien être tenté de revenir à la charge.

La piste la plus chaude
Continuons à parler allemand dans le Mercato Express du jour ! Très courtisé depuis l'ouverture du marché des transferts, l'international belge Kévin De Bruyne est pour l'instant solidement installé à Wolfsburg. Mais la concurrence est féroce et Manchester City fait le forcing pour tenter d'enrôler le talentueux milieu de terrain âgé de 24 ans. D'après le Daily Mirror, le club allemand serait désormais prêt à écouter les différentes offres, dont celle des Citizens, très insistants et séduits par le profil du joueur. Malgré tout, le départ de De Bruyne pourrait être négocié pour une somme proche des 70 millions d'euros. City sera-t-il prêt à faire cet effort ?

A LIRE AUSSI
>> Notre page spéciale consacrée au mercato

Le transfert le plus WTF
C'est dans ces moments-là qu'on apprécie tout le charme du mercato. D'accord avec le Stade Rennais, le club turc de Trabzonspor avait donné la permission à l'attaquant ghanéen Abdul Majeed Waris de s'envoler pour la France et de prendre la direction de Rennes. Mais, c'était avant que Lorient ne vienne s'immiscer dans ce dossier et effectue une surenchère de dernière minute fatale au club breton. Waris est donc arrivé à l'aéroport de Roissy puis est monté à bord de la voiture des émissaires de Lorient, sous les yeux de ceux de Rennes, comme le rapporte L’Equipe  ! Une situation pour le moins cocasse et qui ne fait pas vraiment les affaires de l'équipe entraînée par Philippe Montanier, toujours à la recherche d'un autre avant-centre.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter