Mercato Express: un nouveau concurrent pour Benzema au Real, City vise Lucas Hernandez, le prix en or de Payet

Mercato Express: un nouveau concurrent pour Benzema au Real, City vise Lucas Hernandez, le prix en or de Payet

TRANSFERTS - En cette période de mercato estival, du 9 juin au 31 août, metronews vous propose un point quotidien à lire sur l'oreiller. Ce mardi, le Real Madrid retient Alvaro Morata, Lucas Hernandez dans le viseur de Guardiola et la cote de Payet explose.

La piste la plus chaude
Quelques semaines après avoir activé la clause de rachat de 32 millions d’euros afin de rapatrier Alvaro Morata, le Real Madrid pourrait bien être tenté de conserver son attaquant espagnol, auteur de trois buts durant l’Euro 2016. Dans un premier temps, le club madrilène envisageait de s’en séparer et de réaliser une importante plus-value, puisqu’il était question d’un départ contre un chèque de 75 millions d’euros. Mais l’excellent Championnat d’Europe de Morata (23 ans) a certainement donné des idées au club merengue qui l’aurait déclaré intransférable selon le quotidien espagnol AS. Pisté par plusieurs grands d’Europe, Chelsea, Manchester City ou le Paris Saint-Germain, l’ancien attaquant de la Juventus Turin sera un concurrent de taille pour Karim Benzema la saison prochaine.

Le transfert malin
Le mercato à la sauce Guardiola commence tout doucement à prendre forme. Après avoir engagé Nolito et Gundogan, le nouveau coach de Manchester City s’attaque à un chantier de taille : la défense centrale. Peu convaincu par les qualités d’Eliaquim Mangala et face aux nombreux pépins physiques de Vincent Kompany, le technicien espagnol songerait à recruter Lucas Hernandez, le jeune défenseur français de l’Atlético de Madrid, selon The Sun . Si Diego Simeone apprécie tout particulièrement le coéquipier d’Antoine Griezmann et lui avait fait confiance en le titularisant face au FC Barcelone en quart de finale de la Ligue des champions, la concurrence à son poste est féroce – Godin, Gimenez et Savic lui barrent la route – et à 20 ans, Hernandez, capable d’évoluer dans l’axe et le couloir gauche, pourrait être tenté d’aller chercher du temps de jeu chez les Citizens prêts à payer sa clause libératoire estimée à 23 millions d’euros.

La rumeur la plus WTF
L’Euro 2016 a semble-t-il fait perdre la raison aux dirigeants des clubs anglais. Au lendemain de l’annonce du prix de départ surréaliste de Moussa Sissoko fixé par Newcastle (41 millions d’euros), West Ham a adopté une stratégie similaire concernant son joueur star Dimitri Payet. Bien conscients qu’il serait délicat de retenir le meneur de jeu de l’équipe de France, étincelant durant le premier tour du Championnat d’Europe et présent dans l’équipe type du tournoi, les deux présidents des Hammers ont littéralement craqué au moment d’évoquer la valeur marchande de leur leader technique. "On n’écouterait même pas une offre à moins de 50 millions de livres. Dimitri est le meilleur joueur, l’équipe est construite autour de lui. Il n’est pas à vendre", a lâché David Gold. Ce discours se tient. En revanche, celui de David Sullivan, l’autre boss de West Ham, est un peu plus lunaire. "Payet n’est pas à vendre. Même si un grand club le veut. Il vaut au moins 100 millions de livres. Même à son âge (29 ans)." Une manière comme une autre de repousser les prétendants…

EN SAVOIR + >> Equipe de France : après l'Euro, repos rime avec mercato

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.