Mercato : finalement, Thiago Motta se verrait bien terminer sa carrière au PSG

MERCATO
FIDELE – Six mois après avoir clamé son envie de quitter le Paris Saint-Germain, Thiago Motta se verrait bien terminer sa carrière au sein du club de la capitale. Aujourd'hui, l'Italien considère le PSG comme sa "maison".

"Vous savez dans le football, tout va toujours très vite dans les deux sens." Dans le genre poncif, on fait difficilement pire dans le monde du football, mais cette phrase répétée à de multiples reprises par nos amis footballeurs n'est pas non plus totalement dénuée de sens. Tiens, par exemple, demandez à Thiago Motta ce qu'il en pense !

Il y a environ six mois, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, alors en pleine préparation estivale avec le PSG du côté des Etats-Unis, faisait des pieds et des mains pour quitter le club de la capitale afin de prendre la direction de l'Atlético de Madrid. "Je pense que j’ai maintenant tout donné. J'ai l'impression que mon cycle à Paris est terminé. Je ne peux plus fournir la même énergie", déclarait-il en juillet dernier.

"Je considère le PSG comme ma maison, je m'y sens important"

Depuis, Thiago Motta a prolongé son contrat jusqu'en 2017, a bénéficié d'une belle revalorisation salariale et aujourd'hui, ses déclarations tapageuses sont tombées aux oubliettes. Titulaire indiscutable dans l'entrejeu parisien, l'international italien de 33 ans est "l'ADN" du jeu prôné par Laurent Blanc et finalement, il s'imagine bien poursuivre sa carrière au Paris Saint-Germain. Voire même la terminer.

"Si je peux finir ici à Paris, c'est mieux. C'est difficile aujourd'hui d'imaginer changer, même si d'une année à l'autre beaucoup de choses peuvent se passer", a-t-il déclaré lors d'un entretien accordé à l'AFP. Parfois, on se dit que changer d'horizon serait mieux. C'est lié à l'envie, au fait que d'autres défis peuvent nous attendre ailleurs. Mais j'ai choisi de rester et j'en suis heureux. Je considère le PSG comme ma maison, je m'y sens important." Alors, convaincu ?

A LIRE AUSSI >> Et si Ezequiel Lavezzi se laissait également tenter par la Chine ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter