MERCATO - James Rodriguez au Bayern pour se relancer après sa saison galère au Real ?

MERCATO - James Rodriguez au Bayern pour se relancer après sa saison galère au Real ?
MERCATO
DirectLCI
SECOND SOUFFLE - Le Bayern Munich et le Real Madrid ont trouvé un accord ce mardi pour le prêt avec option d'achat de James Rodriguez. Le Colombien tentera donc de relancer sa carrière en Bavière après une saison délicate sous les ordres de Zinédine Zidane.

Le numéro 10 international colombien du Real Madrid James Rodriguez a été prêté au Bayern Munich pour les deux prochaines saisons avec option d'achat, a indiqué ce mardi le club madrilène. Il s'agit d'un prêt payant de 5 millions d'euros par an. Un éventuel futur transfert définitif du gaucher s'élèvera à 35,2 millions d'euros, d'après Sport Bild. Une arrivée en Allemagne qui représente une deuxième chance pour le footballeur de 26 ans, en manque de temps de jeu au Real depuis deux saisons. 

Il sort d'une saison galère

Il ne faisait pas l'ombre d'un doute que le Colombien allait quitter la Casa Blanca cet été. Lors de la saison dernière, James Rodriguez n'a pris part qu'à 22 matches de Liga (pour 11 réalisations), pour un temps de jeu fondant progressivement comme neige au soleil au fil de la saison, sous les ordres de coach Zizou. 


Le joueur, qui devait réussir le pari (très compliqué) de déloger l'inamovible "BBC" (Gareth Bale, Karim Benzema, Cristiano Ronaldo), avait également vu sa place de titulaire menacée par les bonnes performances des jeunes Espagnols du club, notamment Francisco Alarcon, alias "Isco" et Marco Asensio.

Ancelotti le voulait ardemment

"Nous sommes très heureux d’avoir pu réaliser ce transfert. L’engagement de James Rodriguez était l’un des grands souhaits de notre entraîneur Carlo Ancelotti" ( il l'a coaché lors de la saison 2013-2014 au Real), a indiqué le président du conseil d'administration du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, cité dans un communiqué du club bavarois.


James est un joueur à plusieurs facettes, (...) très dangereux devant le but" et à l’origine de nombreuses concrétisations, poursuit M. Rummenigge. "Avec ce transfert, nous avons sans aucun doute encore élevé la qualité de notre équipe", a-t-il ajouté.

Bousculade dans le 11 de départ

James Rodriguez est fait d'un bois devenu assez rare dans le football moderne. C'est un meneur de jeu à l'ancienne, qui a besoin d'évoluer au cœur du système mis en place par son entraîneur. Un joueur à la vision du jeu périphérique, doté d'une bonne aptitude à distribuer des caviars, qui dispose d'un profil plutôt atypique pour bon nombre d'écuries européenes qui ne jouent pas avec un numéro 10. En clair, être déporté sur un côté n'est pas tellement la tasse de thé de l'ancien Monégasque.


Carlo Ancelotti, adepte du 4-3-3, devra faire face à un véritable casse-tête pour faire une place au détenteur du Prix Puskás 2014 (qui récompense le plus beau but de la saison). Au Bayern, ce footballeur au visage poupin devra lutter avec les Ribéry, Robben, Muller et Kingsley Coman pour espérer devenir un élement incontournable du 11 de départ de l'entraîneur italien. Pas une mince affaire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter