Mercato : Koscielny, Mangala, Rami... Quelles destinations pour les défenseurs des Bleus ?

Mercato : Koscielny, Mangala, Rami... Quelles destinations pour les défenseurs des Bleus ?
MERCATO

PAROLE À LA DÉFENSE - Laurent Koscielny, Eliaquim Mangala et Adil Rami, dont les noms circulent avec insistance aux quatre coins de l'Europe, pourraient bien changer d'air cet été. LCI s'est focalisé sur le mercato des défenseurs centraux de l'équipe de France, face à un choix crucial pour leur avenir.

Que ce soit pour gagner du temps de jeu et ainsi intégrer le groupe France en vue de la Coupe du monde 2018 en Russie, ou tout simplement se lancer un nouveau défi, de nombreux défenseurs centraux des Bleus sont en proie au doute lors de ce mercato estival. LCI fait le point. 

Le Milan plutôt que l'OM pour Koscielny ?

Sa toute récente présence parmi les meilleurs défenseurs centraux européens n'est pas usurpée. Laurent Koscielny, qui défend les couleurs d'Arsenal depuis 2010, pourrait bien quitter Londres cet été. Un temps annoncé du côté de l'Olympique de Marseille, le natif de Tulle (Corrèze), pas forcément emballé par le projet phocéen, serait devenu, selon nos informations, la cible d'un autre club en soif de reconquête : le Milan AC.

Le club lombard aurait fait de Koscielny sa priorité pour stabiliser une défense rossonera pas vraiment en verve la saison dernière (sixième de Serie A, 45 buts encaissés). D'après la Gazzetta dello Sport, Milan serait prêt à formuler une offre pour enrôler le taulier de la défense des Gunners. Le Daily Express évoque même la somme de 25 millions d'euros pour convaincre Arsène Wenger de lâcher celui dont le contrat expire en 2020.

En vidéo

Flash Mercato : les infos transferts du 28 juin 2017

Tout en haut de la hiérarchie des Bleus en défense centrale, celui que les supporters d'Arsenal appellent "Bosscielny" en raison de son leadership aura une décision cruciale à prendre lors de ce mercato : rester dans un club où sa place de titulaire est assurée, ou alors se laisser tenter, à 31 ans, à une nouvelle (et sans doute dernière) expérience au sein d'une grosse écurie européenne.

En vidéo

Laurent Koscielny en toute intimité

Mangala, à la recherche du temps perdu

Il cherche à intégrer le bon wagon. Eliaquim Mangala, prêté cette saison au Valence CF, où il s'est relancé après deux années moyennes à Manchester City, espère dégoter un club où il pourra "se montrer" et ainsi accéder durablement à la sélection française (8 sélections depuis 2013).

L'Olympique lyonnais se serait mis en tête d'accueillir ce puissant gaucher de 26 ans, révélé à Porto après avoir été formé en tant que latéral gauche au Standard de Liège. Chez les Gones, il viendrait former un binôme défensif avec le droitier Emmanuel Mammana, dont les qualités sont aux antipodes (belle technique de relance, bon placement), mais toutefois complémentaires à celles du natif de Colombes (Hauts-de-Seine), qui aurait également une touche avec...le Milan AC

L'OM ou la Turquie pour Rami

Selon toutes vraisemblances, Adil Rami évoluera la saison prochaine dans un stade où les supporters sont connus pour leur ferveur. Connvoité par l’Olympique de Marseille, Adil Rami jouit aussi d'une cote très élévée  en Turquie, où Besiktas et Galatasaray lui feraient les yeux doux d'après l'Equipe.

Le coach olympien Rudi Garcia le connaît bien. Il l'a eu sous ses ordres durant deux saisons (2011-2013) lorsqu'il officiait à Lille et a donc fait d’Adil Rami une priorité. Cela tombe bien, le Sévillan souhaiterait également apporter sa pierre à l'édifice de  l'OM Champions Project, qui devra vite boucler ce dossier pour ne pas se faire doubler par la concurrence venue du Bosphore.

Lire aussi

Quid des Zouma, Mathieu et Sakho ?

Lire aussi

Toute l'info sur

Le mercato hivernal 2019

Remplaçant à Chelsea, Kurt Zouma (22 ans)ne manque pas de courtisans (l'Olympique de Marseille, l'Olympique Lyonnais, Nice) qui cherchent à en obtenir le prêt. Sauf que l'ancien Stéphanois n'est pas décidé à quitter les Blues cet été. Il croit même en ses chances de s'y imposer : "La saison prochaine, on repartira de zéro, il y aura beaucoup plus de matchs. Les cartes vont être remises sur la table. À moi de faire le boulot", a déclaré Zouma dans les colonnes de France Football, qui a notamment fait partie de la dernière liste, pour les matches de juin, de Didier Deschamps.

En délicatesse avec le FC Barcelone, Jérémy Mathieu (33 ans) filerait vers le Sporting Portugal. Le club lisboète serait le point de chute privilégié par le défenseur central international (5 sélections), qui y signerait un contrat de deux ans.

Enfin, la situation de Mamadou Sakho semble être la plus compliquée. L'ancien Parisien, qui appartient toujours à Liverpool après s'être relancé à Crystal Palace (5 victoires lors de ses 6 premiers matches dont deux prestigieuses contre Chelsea et Arsenal), ne manque, certes, pas de prétendants, mais la somme fixée par les Reds pour s'attacher ses services est monumentale. En effet, ce sont quelque 35 millions d'euros qu'il faudra débourser afin d'enrôler celui qui ambitionne toujours de retrouver les Bleus pour disputer le Mondial 2018 en Russie.

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent