Mercato : Gourcuff prend son temps et privilégie une solution sur le court terme

MERCATO
MERCATO – Toujours dans l'expectative quant à sa future destination, Yoann Gourcuff aimerait obtenir un contrat d'une seule saison avant de voir plus grand l'année suivante. Rolland Courbis, le coach de Montpellier, est toujours prêt à engager le milieu de terrain français.

Le temps passe, et Yoann Gourcuff ne semble pas pressé de trouver un nouveau club, quelques semaines après avoir quitté l'Olympique Lyonnais avec qui il était sous contrat jusqu'en juin. Si le marché des transferts ferme ses portes le 31 août, le Français aura toujours l'occasion de s'engager avec une équipe au-delà de cette date butoir. Mais le milieu de terrain, dont la carrière a souvent été minée par des blessures, cherche un challenge français sur le court terme, même très court terme.

D'après les informations de L'Equipe, Gourcuff souhaite obtenir un contrat d'une seule année cette saison, dans l'optique de rebondir dans une écurie plus prestigieuse à l'été 2016, Rennes, Guingamp et Montpellier, désireux d'enrôler le joueur, feraient alors office de simples passerelles le temps que le milieu âgé de 29 ans retrouve la plénitude de ses moyens et attire de grandes formations européennes.

"Viens nous rejoindre, on va tout faire pour te remettre d'aplomb"

Le Stade Rennais aurait d'ailleurs répondu aux exigences de l'international français en lui proposant un contrat s'étalant sur 12 mois, contrairement à Montpellier, très intéressé par l'opportunité, mais qui n'est pas encore réellement passé à l'action, même si Rolland Courbis, le coach de la formation héraultaise, reste en contact permanent avec l'objet de toutes les convoitises.

A LIRE AUSSI
>> Mercato : Guingamp s'intéresse à Gourcuff
>> "Gourcuff ne veut pas être vu comme une solution magique aux problèmes"

"Je lui ai dit : “Justement, viens nous rejoindre, on va tout faire pour te remettre d'aplomb sans date obligatoire.” La balle est dans son camp. On s'appelle régulièrement, on s'envoie des SMS de temps en temps, révèle Courbis dans les colonnes de L’Equipe. Là, juste après notre défaite, je lui ai envoyé : “On a été nuls, dépêche-toi de te décider, tu nous donnerais un sérieux coup de main !” Il m'a répondu : “Allez, ce n’est pas grave, c'est le premier match, ça arrive souvent.” Il continue de se préparer. Il a tellement souffert d'entendre dire qu'il était douillet ou peureux qu'il ne veut plus entendre parler de ça. Je peux le comprendre, je le respecte." Si Montpellier se montre aussi patient que Yoann Gourcuff, il pourrait bien remporter la mise dans les prochaines semaines...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter