Mercato : Jorge Sampaoli, la piste idéale pour remplacer Bielsa

MERCATO

TRANSFERTS – Le profil d'un entraîneur étranger qui prône un jeu offensif pour prendre la succession de Marcelo Bielsa est établi. Le sélectionneur du Chili, Jorge Sampaoli, correspond à ce portrait-robot et une réunion est évoquée avec l'OM ce mercredi alors que le technicien argentin rassemble toutes les qualités idoines.

Marcelo Bielsa a laissé un vide qui pourrait être comblé par l'un de ses disciples, Jorge Sampaoli. Selon divers médias chiliens, une rencontre est programmée ce mercredi entre l'entraîneur et des émissaires de l'Olympique de Marseille, qui devraient lui exposer le projet olympien. Si la réunion entre les deux parties venait à être concluante, l'OM devra débourser 11 millions d'euros, somme équivalente à sa clause libératoire puisqu'il est sous contrat avec la fédération chilienne jusqu'en 2018. Après les refus de Jürgen Klopp et Cesare Prandelli, les dirigeants marseillais se tournent donc vers Sampaoli, une piste qui a du sens.

EN SAVOIR + >> L'OM envisage des plans B moins prestigieux pour remplacer Bielsa

Le court passage de Bielsa aux commandes du club phocéen a marqué toute une ville. L'aura et l'idéologie d'El Loco - malgré une deuxième partie de saison beaucoup moins aboutie - ont séduit. Pour poursuivre dans cette lignée, Jorge Sampaoli (55 ans) semble à même de continuer le travail entrepris sur la Canebière par son mentor. Les similitudes entre les deux Argentins sont grandes. Ils possèdent des préceptes de jeu qui se rapprochent sensiblement, à quelques exceptions près, développés par les deux hommes avec le Chili.

Un idéal footballistique quasi-identique

"Bielsa a propagé cette idée de vouloir jouer à tout prix et ce, peu importe le nom de l’adversaire et le lieu du match, d’égal à égal. Mais, le jeu développé par ses équipes est plus direct et la possession de balle est moins importante que ce que je préconise. Je privilégie davantage les attaques placées en repartant systématiquement du gardien que le pressing adverse soit important ou faible. Les fondements sont donc identiques même si la forme diffère" expliquait Sampaoli au quotidien espagnol Marca en juillet dernier.

A LIRE AUSSI
>> Bielsa, Zizou, sa démission : ce que dira (ou pas) Labrune pendant son point presse
>>
L'OM active la filière italienne

Le parallèle entre les deux est encore poussé puisqu'ils tiennent le même discours fédérateur : "La qualité du joueur importe peu, Les joueurs ont besoin d’être convaincus, d’adhérer au projet. C’est impossible autrement". Mais "Sampa", qui a fait ses classes au Pérou entre 2002 et 2007 dans cinq clubs différents, se distingue de Bielsa avec le sacre du Chili lors de la dernière Copa America – le premier titre de l'histoire de la "Roja". Si Marseille réussissait à enrôler Sampaoli, l'OM réaliserait un très joli coup pour remettre à flot le bateau phocéen, qui a fortement tangué après la démission soudaine de Bielsa.

Lire et commenter