Mercato : l'AS Monaco prête à céder Falcao en Chine contre 60 millions d'euros ?

MERCATO

MERCATO – Quasiment revenu à son meilleur niveau cette saison sous le maillot de l’AS Monaco, Radamel Falcao suscite la convoitise du club chinois du Tianjin Quanjian, qui a déjà proposé 50 millions d’euros pour s’attacher les services du buteur colombien. Une offre plus conséquente pourrait convaincre l'ASM de céder son capitaine.

Auteur de son 12e but de la saison dimanche soir lors de la large victoire de l’AS Monaco contre l’Olympique de Marseille dimanche (4-1), Radamel Falcao a confirmé qu’il n’était pas totalement fini pour le football après deux années de galère passées à l'infirmerie et sur labcn de Manchester United et Chelsea. Un retour en forme du buteur colombien âgé de 30 ans qui n’est pas passé inaperçu auprès des clubs du championnat chinois, déjà désireux d’accueillir l’ancien attaquant de l’Atlético de Madrid l’été dernier.

Car d’après les informations de L’Equipe, le Tianjin Quanjian, promu en Chinese Super League, serait en effet prêt à s’attacher les services de Falcao, le capitaine de la formation de Leonardo Jardim, leader de la L1. Une information faisant écho aux déclarations du vice-président de l’AS Monaco, Vadim Vasilyev, qui affirmait dimanche soir dans un entretien accordé au Canal Football Club avoir reçu, pour l’un de ses joueurs, une offre venue de l’Asie.

L'AS Monaco recherche déjà son remplaçant, au cas où

 "La Chine est devenue un acteur très important avec les sommes qu’elle met sur les joueurs. Les Chinois sont sur un de nos joueurs, a-t-il avoué, sans toutefois révéler l’identité de celui-ci. On résiste, mais je suis obligé de penser comme un dirigeant, pour le bien du club. Bien évidemment je veux garder les joueurs et gagner des trophées, mais il n’y a que très peu de clubs dans le monde qui peuvent résister à n’importe quelle offre." Et pour cause, selon L’Equipe, le club chinois entraîné par Fabio Cannavaro aurait déjà émis une première offre de 50 millions d’euros, refusée par l’ASM.

En revanche, une nouvelle proposition à hauteur de 60 ou 65 millions d’euros suffirait à infléchir la position des dirigeants monégasques, qui pourraient alors toucher une somme équivalente au prix d’achat du Colombien à l’été 2013. Une aubaine au regard des difficultés rencontrées depuis deux ans par Falcao dont la cote avait totalement chuté sur le marché des transferts. L’idée d’un départ du buteur sud-américain, séduit par l'opportunité de signer un énorme contrat, est en tout cas véritablement envisagée en interne, à tel point que le directeur sportif du club de la Principauté, Antonio Cordon, se serait déjà mis en quête d’un "attaquant de classe internationale".

Lire aussi

En vidéo

Falcao après Bordeaux-Monaco : "On veut continuer avec la même ambition"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter