Mercato : le FC Barcelone et le Bayern Munich en pole pour recruter Angel Di Maria, le PSG hors-course

Mercato : le FC Barcelone et le Bayern Munich en pole pour recruter Angel Di Maria, le PSG hors-course

DirectLCI
TRANSFERT - Le milieu argentin a beau avoir affirmé publiquement vouloir rester à Manchester United, il continue de susciter la convoitise de nombreux clubs. Sa signature se jouerait entre le FC Barcelone et le Bayern Munich, seuls clubs ayant les moyens de le recruter.

Si le Clasico Real Madrid-FC Barcelone, prolongement métaphorique du conflit entre les franquistes de la capitale et les républicains catalans durant la guerre civile espagnole, dépasse largement le cadre du sport, il arrive encore qu'il déborde sur des terrains que l'on n'attendait pas. Mercredi, El Mundo Deportivo révélait que le club merengue avait, au moment de v endre Angel Di Maria à Manchester United l'été dernier , fait inclure une clause interdisant à l'Argentin de signer ensuite chez son meilleur ennemi. Une information nuancée ce jeudi par Sport, qui indique que ladite clause impose en fait au Barça de verser 10 millions d'euros supplémentaires à la Casa bianca dans ce cas de figure.

Manchester United en demande 75 millions d'euros

On y apprend également que les Red Devils demandent 75 millions pour le lâcher, soit le prix exact auquel il l'avait acheté au Real. Il en coûterait donc quelque 85 millions au club blaugrana pour se l'offrir, ce qui ne freinerait même pas ses ardeurs, le quotidien catalan assurant que les dirigeants comptent bien tout faire pour boucler l'affaire. Problème (pour eux) : le Bayern Munich est également sur le coup et dispose d'une surface financière largement suffisante pour satisfaire aux exigences mancuniennes. Surtout, contrairement aux Barcelonais, les Bavaoirois ne sont pas interdits de recrutement pour transferts illégaux de joueurs mineurs . Une certitude : à cette hauteur d'indemnités de transfert, le PSG, encore bridé par le fair-play financier , ne pourra toujours pas se positionner cet été.

Pourquoi le Barça reste favori pour le recruter

Reste qu'Angel Di Maria, qui aura (quand même) son mot à dire, ne semble pas disposé à plier bagage une saison (ratée) seulement après son arrivée dans le nord de l'Angleterre. "Je n’ai pas pu m'adapter comme je le souhaitais. Maintenant, je vais jouer la Copa America avec l'Argentine. Et après je reviendrai à Manchester pour faire de mon mieux la saison prochaine", confiait-il en effet au Sun le 5 juin dernier. Une posture qui pourrait finalement profiter au FC Barcelone : si l'entraîneur Louis Van Gaal continue de ne pas compter sur le joueur le plus cher de l'histoire du United une année de plus, alors celui-ci devrait demander à partir. Et, à ce moment-là, l'idée de faire rager le Real Madrid (qui avait refusé de l'augmenter) en débarquant en Catalogne aurait de très bonnes chances de le séduire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter