Mercato : le PSG cible Pedro

MERCATO

MERCATO – Le Paris Saint-Germain cherche la bonne affaire du prochain mercato en raison des sanctions du fair-play financier, toujours en vigueur. Selon l'Equipe, le club parisien se serait penché sur Pedro, l'ailier du FC Barcelone de 27 ans, barré par Messi, Neymar et Suarez.

Pas facile de dénicher la bonne affaire, quand on est habitué à dépenser autant d'argent qu'on le souhaite. C'est actuellement ce qui est en train de se passer du côté du Paris Saint-Germain, toujours barré par le fair-play financier qui l'autorise à investir 48 millions d'euros sur le marché des transferts, en ne comptabilisant pas les futures ventes estivales. Après Di Maria, De Bruyne ou encore Tevez, la direction parisienne a cette fois ciblé le profil de Pedro selon L’Equipe.

A LIRE AUSSI
>> Carlo Tevez annoncé en Argentine et au PSG
>> Malgré le fair-play financier, le PSG rêve de Cristiano

L'ailier du FC Barcelone âgé de 27 ans a certes prolongé jusqu'en 2019, mais son envie de quitter le club espagnol serait toujours d'actualité, alors qu'il est aujourd'hui barré par une concurrence phénoménale qui se nomme Messi, Neymar et Suarez. Très peu titularisé durant la saison, l'international espagnol n'en reste pas moins toujours aussi efficace, il l'a encore prouvé samedi dernier en finale de Ligue des champions face à la Juventus Turin en délivrant une passe décisive à Neymar, quelques minutes après son entrée en jeu.

Une clause libératoire de 150M€

Mais plus que son impact en fin de match, c'est la polyvalence du joueur qui intéresse grandement Laurent Blanc. Le quotidien sportif explique notamment que le coach parisien a souvent regretté le manque de profondeur du banc de son équipe au poste d'attaquant de pointe. Cela tombe bien, puisque Pedro très souvent utilisé comme ailier, dispose d'excellents automatismes dans un rôle beaucoup plus axial, en atteste son capital but qui dépasse chaque saison les 13 buts depuis la saison 2009/2010.

Un bémol survient tout de même dans cette possible transaction : l'interdiction de recrutement émise par la Fifa en direction du club blaugrana et qui se poursuit jusqu'au mois de janvier 2016. Le Barça serait-il assez intelligent pour laisser filer un tel joueur cet été, sans pouvoir le remplacer sur le plan qualitatif et quantitatif ? On en oublierait presque la clause libératoire du joueur renégociée au moment de sa prolongation de contrat. Elle s'élève tout simplement à 150 millions d'euros. Si ce chiffre ne retranscrit pas la réelle valeur du champion du monde 2010, elle prouve à quel point le club catalan ne compte pas s'en débarrasser si facilement. Mais le joueur serait tenté par le projet parisien d'après les informations recueillies auprès de son entourage. De quoi laisser rêveur le club de la capitale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter