Mercato : les Girondins de Bordeaux se sont pliés en quatre pour Ménez

MERCATO
COME BACK – Deux ans après son départ du Paris Saint-Germain, Jérémy Ménez va donc retrouver le théâtre de ses premiers exploits, la Ligue 1, sous le maillot des Girondins de Bordeaux. Présenté à la presse ce lundi, l’ancien joueur de l’AC Milan débarque dans un club qui a tout mis en œuvre pour qu'il s’épanouisse et retrouve son niveau d’antan.

Le retour au premier plan d’Hatem Ben Arfa, issu de la génération 87, comme Ménez, après une saison flamboyante sous le maillot de l’OGC Nice lui a certainement donné des idées. L’idée de revenir en France et de reprendre goût du football, qu’il avait sûrement perdu après une saison quasi blanche à l’AC Milan en raison de douleurs dorsales (12 rencontres jouées en Serie A). A 29 ans, Jérémy Ménez s’apprête donc à relancer sa carrière chez les Girondins de Bordeaux, son quatrième club en Ligue 1 après Sochaux, Monaco et le PSG. Les interrogations sont forcément nombreuses au sujet de l’international français (24 sélections), régulièrement pointé du doigt pour son manque de régularité, sa nonchalance ou son incapacité à donner la pleine mesure de son talent. Mais aujourd’hui, le revenant, présenté à la presse au Château du Haillan, souhaite oublier les critiques du passé et "retrouver le plaisir de jouer". Tout simplement.  

"J’ai eu une longue blessure à l’AC Milan l’année dernière, donc ça n’a pas été facile. On s’accroche et j’ai vraiment à cœur de remontrer ce que je suis capable de faire, a-t-il lâché en conférence de presse. Le projet sportif m’a convaincu. C’est un club qui me convient, un club familial. Le club a tout mis en œuvre pour avoir une belle équipe et être bien, donc, il n’y a pas de raison." Pour preuve, les petites intentions à l’égard du néo-bordelais, qui a signé pour trois ans, se sont multipliées. D’un point de vue purement sportif, d’abord. 

Abdou Traoré lâche son numéro 7 à Ménez

Son nouveau coach, Jocelyn Gourvennec, à la recherche d’un "leader d’attaque, un joueur créatif", après avoir enregistré les arrivées de Toulalan et Kamano, semble en tout cas prêt à confier à Ménez les clés de l'attaque et lui offrir une place taillée sur mesure dans son futur onze de départ. "Jérémy sera positionné à son poste de prédilection. C’est-à-dire attaquant de pointe, a assuré le Breton. Il l’est et, comme tous les joueurs sensibles, il a besoin de bien se sentir. Ce sera notre rôle de bien l’encadrer et s’il est bien dans la tronche, il sera très performant sur le terrain !"

Voilà pour les garanties sportives de l’entraîneur. Les nouveaux coéquipiers de l'ancien joueur de l'AS Roma ne sont pas en reste, non plus, Abdou Traoré, ex-propriétaire du numéro 7, ayant tenu à laisser son bien à la recrue star des Girondins. Rien que ça. "Je tiens à remercier Abdou pour son geste. Cela me fait vraiment très plaisir. Ce numéro 7 me porte bonheur et me tient à cœur. (...) J'ai tout pour être heureux et réussir ici." Affirmer le contraire aurait été très malhonnête. Tâche à lui de rendre la pareille sur le terrain.

A LIRE AUSSI >>  Mercato : les Girondins annoncent l'arrivée de Ménez

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter