Mercato : Antoine Griezmann aurait donné son accord à Manchester United en vue d’un transfert l’été prochain

Mercato : Antoine Griezmann aurait donné son accord à Manchester United en vue d’un transfert l’été prochain
MERCATO
DirectLCI
GROS COUP - Manchester United serait prêt à débourser 100 millions d'euros, montant de sa clause libératoire à l'Atlético Madrid, afin d'attirer Antoine Griezmann à Old Trafford dès cet été. Le joueur serait très intéressé et l'aurait signifié aux Red Devils, révèle ce mercredi The Independant.

Il aurait déjà dit oui. Par le biais des représentants du joueur tricolore, qui échangent depuis de nombreux mois avec des émissaires mancuniens, Antoine Griezmann se serait montré très emballé à l'idée de rejoindre Manchester United dès l'été prochain, et, surtout, son grand ami et compatriote, le dénommé Paul Pogba.

En vidéo

Paul Pogba a désormais son emoji sur Twitter

D'après le très sérieux The Independent, le club anglais serait prêt à payer 100 millions d'euros à l'Atlético de Madrid, soit le montant de sa clause libératoire, afin de s'offrir les services de "Grizou" et, pourquoi pas, lui attribuer le mythique numéro 7 des Red Devils, jadis porté par George Best, Eric Cantona, David Beckham (son idole de jeunesse) et Cristiano Ronaldo.

Un obstacle de taille : l'Atlético est interdit de recrutement

Rien n'est fait pour autant. L'accord verbal, évoqué par le quotidien anglais, n'a pas de valeur juridique et ne serait de toute façon qu'un point de départ en vue de parapher un contrat. Si United est d'accord avec celui qui a terminé troisième au Ballon d'or 2016, du côté de l'Atlético Madrid, ce n'est pas le même son de cloche qui résonne. En effet, le club madrilène a été interdit de recrutement par la FIFA jusqu'à janvier 2018. Par conséquent, si l'ancien attaquant de la Real Sociedad partait à l'été 2017, les Colchoneros n'auraient pas la possibilité de le remplacer. Son entraîneur argentin, Diego Simeone, auquel il est très attaché, pourrait donc s'y opposer fermement. En revanche, si d'aventure le club espagnol obtenait gain de cause auprès du tribunal arbitral du sport (TAS), un retour de l'attaquant de Chelsea, Diego Costa, compenserait parfaitement la chose.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter