Mercato : Monaco prépare une offre à 65 millions pour deux Brésiliens

Mercato : Monaco prépare une offre à 65 millions pour deux Brésiliens
MERCATO

TRANSFERTS - Toujours très calme sur le marché des transferts pour l'instant, l'AS Monaco prépare une offre pour deux Brésiliens du Shakhtar Donetsk, selon L'Equipe : Douglas Costa et Alex Teixeira, deux attaquants. Coût de l'opération : 65 millions d'euros.

Deux cracks brésiliens en Principauté. Voilà ce qui pourrait se dessiner ces prochains jours. Selon L'Equipe , l'AS Monaco, très discret sur le mercato jusqu'à présent bien qu'ayant perdu James Rodriguez (Real Madrid) , songe à accélérer. Les dirigeants monégasques ont ainsi dans le viseur deux attaquants brésiliens du Shakhtar Donetsk, Douglas Costa et Alex Teixeira. Et pour emporter la mise, un chèque de 65 millions d'euros serait signé.

Les nouveaux James Rodriguez

Les deux joueurs, présents au club depuis janvier 2010, faisaient partie du groupe de 'fuyards', qui avaient refusé de retourner en Ukraine (officiellement pour des raisons de sécurité). Leur entraîneur, Mircea Lucescu, avait plutôt critiqué les manœuvres d'un agent, coupable selon lui de manipuler les joueurs pour qu'ils soient licenciés et qu'ils puissent signer un contrat où bon leur semble. Mardi, ceux-ci avaient finalement regagné Donetsk … pour négocier leur départ, selon L'Equipe.

Le Shakhtar, spécialiste pour dénicher des talents brésiliens et les revendre à prix d'or, pourra difficilement repousser une offre de cette importance avec les problèmes que connaît l'Ukraine actuellement. Polyvalents, Douglas Costa et Alex Teixeira répondent aux caractéristiques ciblées par l'ASM : ils connaissent la Ligue des champions, sont jeunes (23 et 24 ans) et présentent donc une forte valeur ajoutée, comme James.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron va prendre la parole mercredi à 20h

Par âge, avec écoles ouvertes, local ou juste le week-end... 5 nuances de confinement

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent