Mercato : Evra à l'OM, pourquoi c'est une très bonne idée

Mercato : Evra à l'OM, pourquoi c'est une très bonne idée
MERCATO

TRANSFERT - Le défenseur international tricolore (35 ans, 85 sélections) s'est engagé pour 18 mois avec Marseille. Et même si Patrice Evra n'est plus tout jeune, il reste un joueur très précieux dans une équipe ambitieuse.

Il tient encore le choc

Bien que peu à peu mis de côté cette saison par la Juve (seulement 13 titularisations) et bien avancé dans la trentaine, Patrice Evra n'est pas encore bon pour la retraite. Loin de là. Pour preuve, Massimiliano Allegri l'a systématiquement aligné durant la phase de poules de la Ligue des champions, et le Français a tenu son rang. Comme il l'avait d'ailleurs aussi fait avec les Bleus, lorsqu'en novembre dernier, après le forfait de Layvin Kurzawa, Didier Deschamps avait fait appel à celui qu'il avait manifestement décidé de laisser de côté après l'Euro. Et contre la Suède (match comptant pour la qualification à la Coupe du monde 2018) "Tonton Pat" avait encore une fois fait le boulot. L'OM, qui ne l'oublions a par exemple été obligé d'aligner Doria sur le flanc gauche de sa défense contre Lyon dimanche dernier..., engage donc un Evra pour en faire un titulaire.

C'est un patron de vestiaire

Souvent réduit à cette qualité de leader dans un groupe, Patrice Evra reste, certes, encore un très bon latéral, mais est plus que jamais un pilier de vestiaire. De par son âge, son expérience (Monaco, Manchester United et Juventus Turin) et son palmarès (une Ligue des champions, cinq Premier League, deux Serie A...), il impose le respect à ses partenaires et fait office de relais privilégié par son coach. Deschamps l'avait utilisé ainsi durant sa période monégasque (2002-2006), Alex Ferguson en avait fait de même à Man U (2006-2014) et Rudi Garcia devrait évidemment imiter ses illustres prédécesseurs. D'autant que l'équipe marseillaise est jeune et inexpérimentée. Elle a donc besoin d'un guide, et ce sera assurément "Tonton Pat".

En vidéo

Au coeur des Bleus : le discours d'Evra avant la demie France - Allemagne

Evra, un nom qui parle

Face à la difficulté de recruter de grands joueurs durant un mercato d'hiver - les bons ne sont pas sur le marché et les clubs sont donc très retissant à les laisser filer (on le voit avec Dimitri Payet à West Ham...) - et dans sa volonté d'assumer ses nouvelles ambitions avec la venue d'un nouveau propriétaire fortuné (Frank McCourt), l'OM la joue finaude en ce mois de janvier. Car après le transfert malin de Morgan Sanson (9 millions d'euros + 3 de bonus), un joueur à fort potentiel mais peu connu par le grand public, le club phocéen, pour sa seconde recrue, a décidé de prendre un profil parfaitement contraire : un grand nom, mais dont la carrière est tout même derrière lui. Résultat, à moindre frais car son contrat avec la Juve finissait en fin de saison, la venue de Patrice Evra fait et va faire parler. D'autant que l'intéressé n'est clairement pas du genre à revenir en Ligue 1, qu'il a quittée en 2006, pour se mettre en préretraite. Banco sur toute la ligne, donc.

En vidéo

[Téléfoot 13/11] Patrice Evra : « Je ne lâcherai rien »

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent