Que vaut Pablo Sarabia, la première recrue du mercato estival du PSG ?

MERCATO

Toute L'info sur

Mercato estival 2018

MERCATO D'ÉTÉ - Le club de la capitale a annoncé, mardi 2 juillet, l'arrivée du milieu offensif du FC Séville dans ses rangs. Une recrue offensive à 18 millions qui a tout de la bonne affaire, vues la feuille de statistiques et sa capacité à évoluer à plusieurs postes.

Grzegorz Krychowiak, Moussa Diaby, Timothy Weah, Adrien Rabiot, Gianluigi Buffon et Daniel Alves... la liste des noms qui sont partis du Paris Saint-Germain en fin de saison 2018-2019 n'en finissait plus de s'allonger, tandis que celle des arrivées restait désespérément vide. Ce n'est plus vrai depuis le mardi 2 juillet et l'officialisation, par le club, de l'arrivée de l'Espagnol Pablo Sarabia, en attendant celle d'Ander Herrera. 

Formé au Real Madrid

Le Sévillan, recruté autour de 20 millions d'euros, comme le Mancunien - qui doit arriver libre - doivent renforcer un milieu de terrain en cruel manque de profondeur depuis plus d'un an. Une situation qui a poussé l'entraîneur Thomas Tuchel à adjoindre à Marco Verratti, milieu défensif de formation, les offensifs Julian Draxler et Christopher Nkunku, quand il ne faisait pas avancer Marquinhos en sentinelle. L'arrivée de Leandro Paredes en janvier dernier ayant été une déception, tandis que Nkunku doit s'envoler en Allemagne cet été et que le sort de Draxler reste en suspens, ces signatures doivent donner un peu d'épaisseur à ce secteur de jeu. Mais que peut bien valoir celle de Pablo Sarabia ?

Formé au Real Madrid, il débute sa carrière professionnelle sous les ordres de José Mourinho, qui lui fera jouer son premier match professionnel en Ligue des champions face à l'AJ Auxerre, lors d'un succès 4-0 le 8 décembre 2010. Il s'agira du seul match effectué par Sarabia sous les couleurs de la Maison Blanche. Comme bon nombre d'espoirs de la Cantera madrilène, le milieu de terrain fait les frais d'une campagne de recrutement XXL et est transféré à l'été 2011 vers un club de la banlieue de la capitale : Getafe.

Polyvalent et prolifique

Après deux saisons d'adaptation, où il disputera en tout 32 matchs de Liga, Sarabia s'impose comme un élément essentiel de la formation espagnole, et effectue trois saisons pleines avec successivement 33, 35 et 31 rencontres de championnat. Lors de sa dernière saison à Getafe, Sarabia marque les esprits en inscrivant 7 buts et en délivrant 6 passes décisives. En juillet 2016, le milieu de terrain polyvalent - il peut jouer milieu offensif, relayeur et ailier droit - franchit un nouveau palier en ralliant le FC Séville, club dans lequel il va très vite se rendre indispensable.

Dès son premier exercice en Andalousie, en 2016-2017, il marque à 8 reprises et offre 9 passes décisives en 34 matchs de Liga. Dans le même temps, il découvre la Ligue des champions et aide son équipe à atteindre les huitièmes de finale de la compétition, s'inclinant face à Leicester (2-1: 2-0). La saison suivante sera moins prolifique pour le natif de Madrid, avec 6 buts et 4 passes décisives en Liga. Cependant, il aura la chance de figurer en quarts de finale de la C1, étant éliminé par le Bayern Munich (2-1: 0-0). Cette saison, le gaucher va effectuer son meilleur exercice, avec 13 buts et 13 passes décisives en Liga, mais participera au parcours décevant de son club en Europa League, butant sur le Slavia Prague en huitième de finale (2-2; 4-3).

Vanté comme un joueur travailleur et fiable par ses différents coachs, il se démarque par sa capacité à jouer à plusieurs postes du milieu de terrain, un peu moins en secteur défensif, celui-là même où le PSG est en recherche de joueurs. S'il n'arrive pas dans la peau d'un titulaire, ce joueur de 27 ans aura sans doute l'occasion de faire sa place dans le calendrier pléthorique du PSG. D'autant plus si, à la longue liste des départs, vient s'ajouter celui de Neymar.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter