Mercato : quand Saint-Etienne se contente d'un montage vidéo pour recruter son nouvel attaquant...

Mercato : quand Saint-Etienne se contente d'un montage vidéo pour recruter son nouvel attaquant...

DirectLCI
RISQUÉ - Depuis les arrivées Brésiliens Alex et Aloisio à la fin des années 1990, les Verts se sont visiblement fait une spécialité de recruter sans juger sur pièce...

Ça y est, ils nous ont refait le coup ! Sans doute nostalgique de ses belles trouvailles auriverdes du temps des cassettes VHS, Saint-Etienne a fait une nouvelle fois confiance à un montage vidéo pour recruter Oussama Tannane (21 ans). 


Et si le milieu offensif gauche est un ancien espoir néerlandais, il n'en reste pas moins un illustre inconnu, dont la signature officialisée mardi (contre 1,5 million d'euros versé à Heracles) montre l'urgence dans laquelle les Verts ont mené ce renforcement offensif.

Les Verts avaient eu le nez creux avec Max-Alain Gradel, lui aussi recruté sur vidéo...

Car comme nous l'apprend Le Progrès, Tannane, dont les stats cette saison (9 butes et 3 passes décisives en 14 matches) révèlent tout de même certaines aptitudes, n'a jamais été observé par le staff stéphanois.

Un pari risqué, mais financièrement mesuré, auquel s'était déjà adonné l'ASSE avec Max-Alain Gradel en 2011. L'attaquant ivoirien avait lui aussi été recruté sur montage vidéo (contre 2,5 millions d'euros) mais avait ensuite donné entière satisfaction au club, avant d'être vendu l'été dernier à Bournemouth pour 9 millions d'euros. Une jolie culbute qu'on souhaite à Saint-Etienne de refaire avec Tannane, donc. 


À LIRE AUSSI

>>  En fait non, Mandanda n'est pas en fin de contrat à l'OM
>> Retrouvez ici toute l'actu du mercato

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter