MERCATO - Mbappé priorité numéro 1 du PSG, au point de tirer un trait sur Aubameyang ?

MERCATO - Mbappé priorité numéro 1 du PSG, au point de tirer un trait sur Aubameyang ?

(IN)DÉSIRABLE – L’entraineur basque du PSG Unai Emery n’a pas caché ce jeudi son attirance pour Kylian Mbappé, le prodige français de l’AS Monaco. Le coach parisien aurait d’ailleurs lâché la piste menant à l’attaquant gabonais de Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang, l’une des plus chaudes jusque-là.

"S'il doit devenir une icône du football, ce serait bien qu'il le soit ici." Prenant la parole ce jeudi dans un forum d'entraîneurs à Bilbao, en Espagne, le coach basque du Paris Saint-Germain, Unai Emery, n’a pas manqué de souligner tout le bien qu’il pense de la nouvelle pépite du football français, Kylian Mbappé et qu’il aimerait plus que jamais voir poser ses valises dans la capitale. Et ce d’autant plus que, selon le tabloïd allemand Bild, il aurait abandonné la piste menant à Pierre-Emerick Aubameyang, l’une des plus chaudes jusque-là. 

Si Kylian Mbappé "doit quitter Monaco", "quoi de mieux pour lui, pour la France", qu'il rejoigne le PSG, a lancé le technicien parisien. "Quand on parle de Mbappé – on est en Espagne –, on parle de lui au Real, au Barça... Moi je suis à Paris, au PSG. Quoi de plus beau que de représenter une équipe française ?", a poursuivi Unai Emery, ajoutant que le Monégasque de 18 ans "vient de Paris, que sa famille est à Paris (il est né à Bondy, en région parisienne, ndlr)".

Toute l'info sur

Le mercato hivernal 2019

Lire aussi

Lire aussi

Si j’étais en Australie, j’aimerais qu’il vienne à Sydney- Unai Emery

Plan de drague bien ficelé ? Tentative désespérée ? Ces déclarations montrent en tout cas que l'avenir de la nouvelle merveille du ballon rond est plus que jamais au cœur de toutes les interrogations. Même si les prétendants devront sûrement casser leur tirelire pour se l’offrir. "On parle de sentiment, de passion, quoi de plus beau que de représenter sa ville et d'être important ?", a encore détaillé l’Espagnol, tout en reconnaissant : "Je suis dans une position où j'ai un parti pris. Si j'entraînais Albacete, j'aimerais qu'il vienne à Albacete et si j'étais en Australie, j'aimerais qu'il vienne à Sydney".

Dithyrambique envers Mbappé, le coach du PSG n’a en revanche rien dit au sujet des informations de Bild quant à son supposé veto contre la venue de l’avant-centre gabonais de Dortmund. Selon le quotidien d’outre-Rhin, l’entraîneur, arrivé l’été dernier à Paris, aurait récemment informé Pierre-Emerick Aubameyang qu'il n’était plus intéressé par son profil, suivant les conseils du nouveau directeur sportif parisien Antero Henrique. Affaire(s) à suivre…

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

EN DIRECT - Covid-19 : des "mesures restrictives" pour les Français souhaitant skier à l'étranger : Macron crée la polémique

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier possiblement récupéré par une frégate le 7 décembre

Lire et commenter