Mercato : Yoann Gourcuff aurait divisé son salaire par 8 pour signer à Rennes

Mercato : Yoann Gourcuff aurait divisé son salaire par 8 pour signer à Rennes

SACRIFICE - Miné par les blessures et attendu sur les terrains début 2016, le milieu de terrain a dû revoir très à la baisse ses exigences financières au moment de quitter Lyon.

Bon, on ne va pas le plaindre non plus... Mais tout de même, selon L'Equipe 21 qui lui consacre une enquête lundi soir, Yoann Gourcuff (29 ans) a consenti à un gros sacrifice financier pour retourner à Rennes. 

S'il joue, il pourra gagner plus

Car au moment de parapher son contrat avec son club formateur le 2 novembre dernier, celui qui a émargé à 480 000 euros brut par mois durant 5 ans à l'OL, s'est visiblement "contenté" d'un salaire de 60 000 euros brut mensuel en Bretagne. Soit une énorme baisse de 87,5 % de ses revenus, qui s'explique évidemment par les pépins physiques à répétition qu'a subis l'ancien international tricolore (31 sélections) ces dernières saisons.

Gourcuff est d'ailleurs arrivé blessé au Stade Rennais, il souffre toujours d’une fracture du sésamoïde (un petit os situé sous le gros orteil), mais devrait quand même renouer avec la compétition en début d'année 2016. C'est n'est qu'à cette seule condition qu'il pourra mettre un peu de beurre dans les épinards, puisque entre les primes et bonus divers (donc du temps de jeu), Gourcuff pourrait au final gagner 100 000 brut par mois. Soit toujours beaucoup moins qu'à Lyon.

À LIRE AUSSI
>>  VIDÉO - Les premiers pas de Gourcuff à l'entraînement de Rennes
>> Retrouvez ici l'actu du mercato

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Thomas Pesquet vers l'ISS : la capsule Crew Dragon est en orbite autour de la Terre

Qui pourra rouvrir en mai ? Les certitudes et les inconnues du calendrier du déconfinement

EN DIRECT - Covid-19 : toujours près de 6.000 personnes en réanimation, 309 décès en 24h

VIDÉO - "J'avais les yeux plein de larmes" : regardez l'interview d'Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet

Fin des vacances scolaires : y aura-t-il une tolérance pour les déplacements le week-end des 24 et 25 avril ?

Lire et commenter