PSG : Edinson Cavani reste, c'est promis

PSG : Edinson Cavani reste, c'est promis
MERCATO

TRANSFERTS - Annoncé sur le départ par les médias, Edinson Cavani est ''sûr de rester'' au PSG, comme il l'a affirmé lui-même jeudi. L'Uruguayen a bien eu une discussion avec ses dirigeants en fin de saison dernière, et ''se sens très bien'' aujourd'hui.

Après la presque fin du feuilleton Marquinhos , celle de la rumeur Cavani ? Voilà plusieurs mois que le départ de l'attaquant du Paris Saint-Germain est évoqué, argumenté par un pseudo-mal-être de l'Uruguayen, exilé sur le côté droit, puis alimenté par le retard pris pour reprendre l'entraînement. Finalement parti à Hong Kong pour rejoindre ses coéquipiers mardi , El Matador a tenu à mettre les choses au point, ce jeudi, devant les journalistes.

Aussitôt interrogé sur ses supposées envies d'ailleurs, Cavani a joué le crédule. ''Mon futur ? Je suis sûr de rester (au PSG). Pourquoi ne le serai-je pas ?'' Et de renchérir : ''Je suis très bien à Paris, j'ai un contrat avec le PSG à respecter. Je suis tranquille. Je préfère être ici. Je me sens bien ici.'' Difficile de faire mieux dans la méthode Coué donc, même pas trois mois après avoir fait part de son mal-être au club , lui qui n'a jamais pu évoluer en pointe, son poste de prédilection.

''Important pour un attaquant de jouer dans une position naturelle pour lui''

A ce sujet, l'attaquant de la Celeste en a d'ailleurs dit un peu plus. Oui, il évoque ''certaines choses qui peuvent se passer dans un club'', parmi lesquels ''la position du joueur'', en l'occurrence la sienne. Ses états d'âme n'avaient vraiment pas plu au président Al Khelaïfi à l'époque, qui a visiblement éclairci la situation depuis. ''Le staff m'a répondu par rapport à tout ce que j'avais évoqué avant. On a eu des petits problèmes, mais je me sens très bien par rapport à ça. C'est important pour un attaquant de jouer dans une position naturelle pour lui. Maintenant, tout le monde connaît ma position et ce n'est plus la peine d'en reparler.''

Pourtant, tant que le dossier Angel Di Maria ne sera pas clos lui aussi, celui de Cavani restera entrouvert. Le PSG veut arracher l'Argentin au Real Madrid, auquel il serait prêt à proposer 80 millions d'euros ? Alors il va devoir vendre, pour ne pas exploser les critères du fair-play financier. Ezequiel Lavezzi est bien dans le viseur de l'Atlético Madrid , mais El Matador reste la plus grosse valeur marchande du club, lui qui a été acheté 64 millions d'euros à Naples il y a un an et reste courtisé en Angleterre. Un départ qui contenterait finalement tout le monde…

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent