PSG : absent de l'entraînement et déterminé à partir, quelles sanctions pour Neymar Jr ?

MERCATO

Toute L'info sur

Neymar la superstar du PSG

CONFRONTATION - Impensable il y a quelques semaines, le départ de Neymar Jr du PSG se dessine peu à peu après l'absence du joueur à l'entraînement lundi, et le communiqué cinglant du club parisien déplorant cet épisode. Assiste-t-on au début d'un bras de fer entre le Brésilien et le champion de France en titre ? Pour LCI, l'avocat spécialisé en droit du sport Gautier Kertudo aborde les éventuelles sanctions que pourrait subir la star de 27 ans.

Depuis plusieurs semaines, le dossier Neymar est l'un des plus chauds du Paris Saint-Germain et monopolise l'attention de tous les observateurs et supporters du club de la capitale. Jusqu'ici limité au stade de rumeur, son envie de départ est désormais clairement identifié, ce dernier ayant séché l'entraînement lundi, "sans en avoir été autorisé au préalable par le club", comme l'a indiqué le PSG dans un communiqué le soir-même. Une attitude qu'a déploré le club de la capitale, qui "prendra les mesures appropriées qui en découlent".


De son côté, le père du joueur a indiqué à Fox Sports que le PSG "était au courant" de cette absence et que le motif était "connu et prévu depuis un an, dans le cadre des activités de l'Institut Neymar." "Nous ne pouvions pas les reporter et il se représentera le 15 juillet. C'est aussi simple que ça, pas de polémique. Le PSG est au courant et participe aux activités de l'institut", a précisé Neymar Senior. Même son de cloche du côté de NR Sports, qui assure la communication de l'ancien de Santos : "Ces engagements ont été pris il y a des mois, le PSG en a été informé et a participé à ces activités l'an passé."

Du simple avertissement à la mise à pied

Deux versions qui laissent penser qu'un bras de fer entre le joueur et le club est envisageable dans les semaines à venir. En cas d'absences répétées, que risque concrètement le joueur de 27 ans ? Interrogé par LCI, l'avocat spécialiste en droit du sport Gautier Kertudo revient sur les sanctions possibles pour le Brésilien. "En cas d’absence prolongée, le PSG peut envisager de sanctionner Neymar, soit en lui infligeant un simple avertissement, soit en lui imposant une mise à pied, comme ce fut le cas ces dernières années avec Serge Aurier ou Adrien Rabiot", explique-t-il.


"La sanction disciplinaire est donc envisageable en cas d’absence injustifiée, qui constitue un manquement au niveau professionnel. Reste à savoir désormais si la raison invoquée par le joueur et son entourage, à savoir des activités dans le cadre de l’Institut Neymar et des engagements commerciaux, sera jugée valable par le club parisien", a ajouté l'avocat spécialiste en droit du sport.


Ces dernières années, de nombreux bras de fer ont eu lieu pour forcer un transfert, tournant pour la plupart du temps à l'avantage du joueur. "Habituellement, les joueurs ayant la même attitude que Neymar, à savoir des absences à l’entraînement ou une volonté affichée de quitter leur club, obtiennent gain de cause et sont rarement durement sanctionnés. Ils sont très souvent rappelés à l’ordre avant de retrouver le groupe ou obtenir leur transfert. Dans ce cas de figure précis, on voit que Leonardo a décidé de hausser le ton, et de mettre l’institution PSG au-dessus de tout, afin de fixer des limites chez les joueurs", décrypte Gautier Kertudo. La saga de l'été ne fait que commencer...

Si le transfert est en cours, des avocats, agents et intermédiaires travaillent dessus depuis un petit moment.Gautier Kertudo, avocat spécialisé en droit du sport.

Néanmoins, selon lui, l'éventuel transfert en cours de Neymar vers le Barça ne doit pas être forcément lié à son absence à l'entraînement : "L'absence du Brésilien est un fait accessoire et doit être dissocié de son éventuel transfert au Barça. Si cette méthode a souvent été utilisée pour mettre la pression, ce deal est d’une telle envergure, se joue dans des sphères tellement éloignées des standards actuels qu’il est difficile de mettre en avant cet argument. Si le transfert est en cours, des avocats, des agents et autre intermédiaires travaillent dessus depuis un petit moment et une éventuelle absence n’a pas de poids dans sa faisabilité."


L'autre question est de savoir si, par un quelconque moment, Neymar ou le FC Barcelone peut forcer la main au PSG pour réaliser ce transfert. Pour Me Kertudo, "d'un point de vue juridique, rien ne permet de forcer la main au PSG." "Néanmoins, je ne serais pas surpris qu’un montage permette au Barça de réaliser ce transfert. On avance depuis plusieurs semaines des hypothèses d’échanges impliquant un ou plusieurs joueurs catalans. Cela peut être une solution pour faire céder le club parisien, ou bien, à l’instar du transfert de Kylian Mbappé il y a deux ans, cela peut se faire par le biais d’un prêt payant avec une obligation d’achat en fin de saison" conclut l'avocat.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter