N'Golo Kanté, Alex Sandro, Raphaël Guerreiro: pourquoi le mercato du PSG tarde à décoller

MERCATO
RETARD À L'ALLUMAGE - Le club de capitale peine à emballer son mercato et ne comptabilise qu'un seul renfort significatif à ce jour en la personne de Gianluigi Buffon. Selon Paris United, cette lente mise en orbite serait notamment le fruit d'un léger différend entre Antero Henrique et Thomas Tuchel.

Tout n'est pas si facile, tout ne tient qu'à un fil. Depuis plusieurs semaines, de nombreuses pistes aux noms ronflants circulent du côté du PSG. Et pourtant, le club de capitale n'a (pour le moment), attiré dans ses filets qu'une seule recrue de classe mondiale : la légende italienne de la Juventus, Gianluigi Buffon. 


D'après des informations révélées ce dimanche par le très bien renseigné Paris United, la lente concrétisation de certains dossiers s'explique en raison d'avis divergents en matière de recrutement entre le directeur sportif du club parisien Antero Henrique et le coach Thomas Tuchel.

Kanté pose un lapin au PSG

Auteur d'une Coupe du monde stratosphérique, N'Golo Kanté a vu sa cote exploser pendant ce mercato estival. Au point que le joueur de Chelsea ne suscite l'intérêt du PSG. Antero Henrique et Nasser Al-Khelaïfi se seraient ainsi mis en tête de convaincre le double champion d’Angleterre à quitter Londres en proposant 100 millions d'euros aux Blues. Mais, toujours selon Paris United, "NG" ne souhaiterait pas devenir un Prince du Parc. Pire encore, l'international français aurait même annulé un rendez-vous prévu cette semaine avec les dirigeants parisiens.


C'est pourquoi les dirigeants du Paris Saint-Germain pourraient finir par suivre les plans de leur entraîneur Thomas Tuchel et recruter Julian Weigl au poste de sentinelle. D'autant plus que l''Allemand du Borussia Dortmund serait enclin à rejoindre le champion de France en titre et aurait déjà donné son accord, révèle encore Paris United.

En vidéo

TUCHEL nos objectifs sont très très hauts

La petite bisbille entre Antero Henrique et Thomas Tuchel se traduit aussi dans les choix d'un autre renfort défensif. En effet, au poste de latéral gauche, la priorité du dirigeant espagnol s'appellerait Alex Sandro. Le Brésilien aurait même été plébiscité par ses compatriotes du vestiaire parisien à savoir Neymar, Thiago Silva, Dani Alves et Marquinhos. Le défenseur de la Juventus avait donné son accord au club de la capitale et avait accepté un salaire annuel de 5 M€. La Vieille Dame était prête à lâcher son joueur contre 60 millions d'euros mais cette dernière aurait subitement changé d'avis après le transfert de Cristiano Ronaldo et demanderait 80 millions d'euros pour son joueur. Une piste bien trop coûteuse pour Paris.


Une donnée à laquelle Thomas Tuchel répond avec trois recrues aux prix bien plus abordables et toutes venues de Bundesliga. Ainsi, le tacticien allemand viserait Philipp Max d'Augsburg dont le transfert se négocierait autour des 20M€.  Dans un second temps, l’entraîneur de 44 ans pisterait le Brésilien Wendell. L'entourage du joueur de Bayer Leverkusen a été sondé pour les conditions d'un transfert. En dernier lieu, la piste la plus chaude mènerait à Raphaël Guerreiro. Le tacticien apprécie fortement la polyvalence  (capable de jouer à gauche mais aussi milieu relayeur) du Portugais de 24 ans qu'il a dirigé au Borussia Dortmund. Mais le dossier du champion d'Europe 2016 n'avancerait plus depuis le mois de juin dernier...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mercato estival 2018

Plus d'articles

Lire et commenter