Valbuena : "Je suis sûr que je vais prendre du plaisir à l'OL"

MERCATO

SIGNATURE – Après s'être engagé pour trois ans avec l'OL, Mathieu Valbuena a évoqué le nouveau challenge qui se présentait à lui. La Ligue des champions disputée par Lyon ainsi que le projet établi par Jean-Michel Aulas ont convaincu l'international français de revenir en L1, une saison après avoir quitté l'OM.

Il était 18h50 quand Mathieu Valbuena, accompagné de Jean-Michel Aulas, Hubert Fournier et Bernard Lacombe, a fait son apparition devant la presse. Prévue à 17h, la présentation de la nouvelle recrue achetée pour "5 millions d'euros cash" a pris un important retard en raison d'un problème de traduction des documents à fournir à l'UEFA. Malgré ce contretemps, le nouveau numéro 19 de l'Olympique lyonnais – il n'a pas été tenté de prendre le 28, le numéro qu'il portait à l'OM – faisait part de sa joie de revenir en France, un an après avoir quitté l'OM pour rejoindre le Dynamo Moscou. L'international français ne regrettait aucunement son expérience en Russie.

"Je voudrais remercier le président Jean-Michel Aulas, Bernard Lacombe, Hubert Fournier, parce qu’ils m’ont montré beaucoup d‘attention. Je ne regrette rien de ce que j’ai vécu au Dynamo, a déclaré Valbuena en introduction. La première année s’est bien passée, la seconde, la dynamique sportive a changé, le challenge sportif n'était plus en adéquation avec ce que j'attendais. Revenir en France, à Lyon, avec tant d’objectifs, fait que c’était un projet intéressant. Il faut prendre du plaisir, je suis sûr que je vais en prendre ici. Il faut toujours prouver, rien n’est acquis."

L'OM est également revenu à la charge cet été

La participation à la Ligue des champions est évidemment un facteur déterminant qui a compté pour Mathieu Valbuena, "le garçon qu'il fallait à l'OL" pour cette compétition selon Jean-Michel Aulas, habitué à jouer chaque saison une Coupe d'Europe depuis qu'il a débuté sa carrière. Tandis que le Dynamo Moscou se voyait notifier une interdiction d'évoluer sur la scène européenne durant quatre saisons en raison du non-respect des règles du fair-play financier, le meneur de jeu âgé de 30 ans n'a plus vraiment hésité après avoir appris la nouvelle. "La Ligue des champions était très importante. Quand on est compétiteur, on rêve de cette compétition. Pouvoir la vivre à nouveau, avec Lyon, c’est important, a-t-il expliqué. J’ai cette chance que le club ait été intéressé pour me faire venir. Depuis la Russie, j’ai vu une superbe équipe de Lyon la saison dernière, avec des jeunes talents. Ça a été déterminant."

EN SAVOIR +
>> Mais que vaut Mathieu Valbuena, la nouvelle recrue de l'OL ?

Pour conclure sa conférence de presse, il a évidemment été question de ses rapports avec l'OM, club dans lequel a évolué Valbuena durant huit saisons et qui a également tenté de l'enrôler sous forme de prêt cet été comme révélé par le principal intéressé. Même si les supporters marseillais sont amenés à lui réserver un accueil très glacial le 20 septembre prochain au stade Vélodrome lors de la venue de Lyon, le nouveau joueur de l'OL est aujourd'hui totalement focalisé sur sa nouvelle aventure. "J’ai passé de très bon moment, que je n’oublierai jamais, à l’OM. Mais je me tourne vers l’avenir, et l’avenir c’est Lyon, avec des objectifs personnels, mais surtout collectifs. Moi je ne suis pas parti libre de l'OM, exprimait-il en faisant certainement référence aux départs de Gignac et Ayew. Ce n'est pas parce que j'ai joué à l'OM pendant huit ans que je ne peux pas venir à l'OL." Et Jean-Michel Aulas s'empressa de compléter le propos de Valbuena et d'avoir une pensée pour l'OM. "On peut toujours progresser."

Lire et commenter