VIDÉO - Aubameyang, Coutinho, Laporte … retour sur les mouvements marquants du mercato hivernal

BILAN - Au contraire des années précédentes, le mercato hivernal édition 2018 a donné lieu à de nombreux transferts spectaculaires. Entre l'arrivée en grande pompe de Coutinho au Barça, celle d'Aubameyang à Arsenal ou encore le départ de Lucas Moura du PSG pour Tottenham, l'Europe a délié les cordons de sa bourse pour faire plaisir à ses supporters. Tour d'horizon.

Le marché des transferts a officiellement fermé ses portes ce jeudi, à 0h00. Et contrairement aux autres années, où il s’agissait plus d’un mercato "d’ajustement",  à savoir seulement des petites retouches dans les effectifs afin de bien terminer la saison, le mercato hivernal de ce mois de janvier 2018 a eu des allures de mercato estival. Les clubs européens s’en sont donnés à cœur-joie et ont fait voler les billets verts pour s’offrir les joueurs dont ils avaient besoin. Retour sur les mouvements marquants d’une fenêtre de transferts haute en couleurs.


Le premier gros coup a été frappé avant même l’ouverture du marché. Liverpool, en quête d’un taulier défensif, a cassé sa tirelire pour signer l’international néerlandais Virgil van Dijk en provenance de Southampton. Prix de la transaction : 84 millions d'euros. Autre transfert entériné avant même le coup de sifflet du début de la partie, le retour symbolique du héros des Colchoneros Diego Costa à l’Atletico Madrid, acheté 66 millions d’euros à Chelsea.


Tout cela, c’était avant que le FC Barcelone ne décide d’ouvrir le feu, début janvier, mettant le grappin sur le très courtisé Philippe Coutinho, que les Blaugranas espéraient déjà l’été dernier pour palier au départ de Neymar Jr au PSG. Pour accueillir le magicien auriverde dans ses rangs, le FCB a aligné près de 120 millions d’euros sur la table, sans compter les bonus qui pourraient faire grimper le prix jusqu’à 160 millions, faisant de l’ancien Red le troisième joueur le plus cher de l’histoire du football, derrière les Parisiens Neymar Jr et Kylian Mbappé. Le club catalan a également enregistré le renfort du défenseur colombien Yerry Mina, en provenance du club brésilien de Palmeiras.

La Premier League en folie

Mais la saga qui a agité la planète football ce mois-ci, c’est le départ programmé de la star d’Arsenal Alexis Sanchez, en fin de contrat en juin prochain. Après avoir longtemps résisté aux assauts de Manchester City, les Gunners ont fini par céder … mais en faveur du rival mancunien Manchester United ! En effet, l’international chilien a fait ses valises en direction d’Old Trafford, quand dans le même temps l’Arménien Henrikh Mkhitaryan faisait le chemin inverse pour garnir les rangs de la formation d’Arsène Wenger. 


Le coach français n’a d’ailleurs pas chômé durant cette fenêtre de mutation en engageant le défenseur grec de Giannina Konstantinos Mavropanos mais surtout en réussissant à enrôler l’international gabonais du Borussia Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang pour près de 65 millions d’euros. Une arrivée qui a entraîné un jeu de chaises musicales avec le départ d’Olivier Giroud chez le voisin de Chelsea, pour près de 20 millions d’euros, qui a chassé Michy Batshuayi, prêté jusqu’à la fin de la saison à … Dortmund.


Du côté de Manchester City, toujours très friand des transferts records, les dirigeants ont décidé de frapper de nouveau un grand coup. Les Cityzens ont ainsi dépensé près de 66 millions d’euros pour enrôler l’espoir français Aymeric Laporte, indéboulonnable à l’Athletic Bilbao. Le stoppeur de 23 ans espère, grâce à son nouveau coach Pep Guardiola, accrocher le wagon bleu en vue du Mondial 2018 en Russie en juin prochain. Du côté de Bilbao, son successeur n’est autre qu’Inigo Martinez, le défenseur espagnol de la Real Sociedad, cédé pour 32 millions d’euros.

Saint-Etienne a mis les bouchées-doubles

Dans notre bonne vieille Ligue 1, certaines équipes se sont également retroussé les manches pour signer de nouvelles recrues cet hiver. Ainsi, l’Olympique Lyonnais, comme à son habitude, a préparé l’avenir en enrôlant pas moins de trois grands espoirs tricolore avec Ousmane Solet, prêté par Laval, Martin Terrier, acheté à Lille avant d’être de nouveau prêté à Strasbourg, et la signature l’été prochain du latéral droit du FC Nantes Léo Dubois, également courtisé par l’Olympique de Marseille. Les Phocéens sont justement restés sages avec le seul départ du flop brésilien Doria en Turquie. Au PSG, seul Lassana Diarra est venu garnir les rangs parisiens quand Lucas Moura, au club depuis cinq ans, a dit adieu à ses partenaires brésiliens pour rejoindre Tottenham pour un montant de 28 millions d’euros. 


Mais le club qui s’est montré le plus actif sur le front des arrivées est l’AS Saint-Etienne, qui a décidé de faire de la relance des joueurs en perte de vitesse une de ses spécialités. Les Verts ont ainsi engagé à tour de rôle les internationaux tricolores Yann M’Vila, Paul-George Ntep et Mathieu Debuchy, sans oublier l’ancien roc défensif du Borussia Dortmund, le Serbe Neven Subotic. De son côté, l’AS Monaco n’a pas empilé les joueurs mais a tenté un pari risqué en engageant une jeune promesse italienne répondant au nom de Pietro Pellegri, à peine âgé de 16 ans, arraché au Genoa pour près de 21 millions d’euros.

Bakambu, joueur africain le plus cher de l'histoire ?

Au milieu de cette frénésie hivernale, un joueur passé par la Ligue 1 a également fait parler de lui, c’est l’attaquant congolais Cédric Bakambu. Ancien sociétaire du FC Sochaux, l’attaquant de 26 ans a quitté Villarreal pour un montant de 40 millions d’euros, aligné par le club chinois de Beijing Guoan, alors que le transfert tarde à être officialisé malgré un premier match disputé lundi. Le montant de la transaction pourrait finalement avoisiner les 80 millions d’euros, en raison des taxes infligées en cas de recrutement à l’étranger. Ce qui ferait de lui le joueur africain le plus cher de l'histoire, devant des légendes tels que Samuel Eto'o ou encore Didier Drogba.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le mercato hivernal 2018

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter