2020, année la plus chaude jamais enregistrée en France

2020, année la plus chaude jamais enregistrée en France

CLIMAT - Tempêtes, pluies historiques, sécheresse record, canicules... 2020 n'a pas manqué d'événements météorologiques extrêmes. Elle sera finalement aussi l'année la plus chaude jamais enregistrée en France, un nouveau signe criant du réchauffement de la planète.

14°C. La température moyenne de l’année 2020 est officiellement la plus chaude jamais enregistrée en France. Selon Météo France, la précédente marque avait été établie en 2018 (13,9°C). Il s'agit d'un événement d'autant plus marquant que le temps s'est considérablement rafraîchi en cette fin d’année. Mi-décembre, l'organisme avait déjà tablé sur ce record, attendant encore les données du mois de décembre pour le confirmer. 

Des événements extrêmes tout au long de l'année

Ce cru météorologique en France se classe en haut du podium des années les plus chaudes devant 2018 et 2014. Particularité cette fois, une succession d'événements extrêmes a jalonné toutes les saisons. Les premiers mois ont ainsi été ponctués d'une série de 12 tempêtes du 28 janvier au 5 mars. Le 10 février dernier, Ciara s'est même classée parmi les 25 tempêtes majeures des 40 dernières années.

L'été a ensuite été marqué par un important déficit pluviométrique, provoquant une nouvelle "sécheresse agricole sévère", ainsi que par deux canicules. L'intensité de ces événements a été inférieure aux vagues de chaleur extraordinaires de 2019 mais la deuxième en août a été relativement longue (8 jours) avec des températures nocturnes élevées éprouvantes pour l'organisme humain. 

Par la suite, l'automne venu, des pluies diluviennes se sont abattues sur le sud-est du pays lors de trois "épisodes méditerranéens" extrêmement violents, "voire historiques", rappelle Météo-France. Celui "sans précédent" qui a frappé les Alpes-Maritimes le 2 octobre, effet secondaire de la tempête Alex, a fait des dégâts particulièrement considérables. Des cumuls de pluie de 150 à 500 mm en 24 heures ont été enregistrés, avec localement plus de 300 mm en 12 heures, détruisant partiellement le réseau routier de la Roya. 

L'une des années les plus chaudes de l'histoire

L'année 2020 a aussi vu une succession sans précédent d'ouragans aux Etats-Unis et en Amérique centrale, une mousson exceptionnelle en Asie, des méga-feux en Australie et en Amérique du Nord, ou encore des vagues de chaleur exceptionnelles. L'Organisation météorologique mondiale estime, par ailleurs, que 2020 devrait être l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées. 

À noter que sur les 120 années depuis que les moyennes nationales sont mesurées, neuf des dix années les plus chaudes appartiennent au XXIe siècle et sept à la dernière décennie. "2020 ne pouvait décidément pas se terminer sans une dernière mauvaise nouvelle", a ainsi constaté avec fatalisme Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France. "Une raison supplémentaire, s'il en fallait, pour une action climatique déterminée et ambitieuse", a-t-il martelé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique dominant en France "entre fin février et mi-mars", selon l'Inserm

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter