Alerte aux vents violents : 117 km/h relevés à Paris, un record depuis la tempête Xynthia

Météo : les prévisions du jeudi 27 février 2020
Météo

ALERTE MÉTÉO - Comme prévu, la neige a remplacé la pluie ce matin entre les Hauts-de-France et le Grand Est. Cet épisode neigeux temporaire va prendre fin dans l’après-midi alors qu’un coup de vent impressionnant s'est abattu sur la moitié nord.

Après les quelques flocons de neige observés hier, un épisode plus organisé a touché les Hauts-de-France depuis ce matin. Dans l’intérieur de la région, une couche de quelques centimètres s’est formée, rendant les conditions de circulation temporairement difficiles, sur l’A1 notamment. Si la neige a pu tomber temporairement jusque sur la côte d’Opale, elle n’a pas tenu dans ce secteur et la pluie a vite repris le dessus. La perturbation a également gagné la région Grand Est avec des chutes de neige parfois marquées sur les Ardennes, le nord de la Champagne ainsi que sur la Lorraine. Avec des températures généralement comprises entre 0 et 2°C, ces flocons tiennent au sol et blanchissent rapidement les paysages, y compris les chaussées. 

Lire aussi

En début d’après-midi, les températures remonteront alors que les précipitations cesseront sur le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, l’Oise ou encore l’Aisne. La vigilance orange neige-verglas sera ainsi levée sur ces départements alors qu’elle sera maintenue pour quelques heures encore depuis les Ardennes jusqu’à la Moselle. Il faudra attendre le milieu d’après-midi pour que la pluie reprenne l’avantage sur la neige en plaine, seules les premières hauteurs des Ardennes et de Moselle resteront sous les chutes de neige jusqu’en fin d’après-midi. D’ici là, une couche de 5 cm aura eu le temps de se former, localement jusqu’à 10 cm. La nuit prochaine, la prudence devra rester de mise en Champagne-Ardenne, Lorraine et Bourgogne car en raison de températures redevenant négatives, des plaques de verglas pourront se former sur les chaussées humides. 

127 km/h en haut de la Tour Eiffel

Outre la neige en plaine, l’autre phénomène à surveiller cet après-midi est le vent. Au passage de la dépression sur le nord du pays, les rafales de vent se renforceront nettement durant une ou deux heures. Ainsi, entre la mi-journée et 15h, des pointes à 90 voire 100 km/h sont prévues dans le Centre-Val de Loire, en Normandie ainsi qu’en région parisienne.

A Paris justement, les vents violents ont démarré vers 13h. Météo France a relevé des rafales allant jusqu'à 117 km/h dans le parc Montsouris, dans le XIVe arrondissement, à 13h44. C'est la plus forte rafale enregistrée dans la capitale depuis la tempête Xynthia, survenue quasiment il y a dix ans jour pour jour (122 km/h enregistrés le 28 février 2010). Tout en haut de la Tour Eiffel, on a enregistré des vents allant jusqu'à 127 km/h. Mais aussi 106 km/h à Orly, 104 km/h à Villacoublay ou encore 99 km/h au Bourget.

 Ces vents forts se décaleront en fin d’après-midi et soirée vers le Grand Est où ils pourront souffler jusqu’à 100 km/h, localement 110 km/h sur vers l’Aube et le plateau de Langres. Dans les Vosges comme sur les Alpes, les bourrasques dépasseront les 120 km/h en altitude.  

La nuit prochaine, ces vents violents se décaleront vers la Corse, soufflant alors entre 100 et 140 km/h en montagne et sur les caps exposés de l’île.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent