50.000 impacts de foudre : c'était la journée la plus orageuse de l'année, les images

Orages, vent et grêle : les dégats dans la Creuse

ELECTRIQUE - 50.000 impacts de foudre en une seule journée. Vendredi fut la journée la plus orageuse depuis le début de l'année, selon l'observatoire Keraunos. Une journée marquée par de violentes rafales de vent, et localement, des averses de grêle.

Il y avait de l'électricité dans l'air ce vendredi en France. Selon Keraunos, l'Observatoire français des orages et des tornades, il y a eu près de 50.000 éclairs détectés, avec une concentration particulière sur l'Indre, le Cher et la Creuse qui ont été les trois départements les plus foudroyés de l'hexagone.

Météo-France avait d'ailleurs placé 20 départements en vigilance orange aux orages du sud-ouest au centre. Ce samedi matin, l'institut météorologique a levé cette alerte, même si  la journée s'annonce encore assez perturbée, selon ses prévisions.

Lire aussi

Des dégâts à cause de la grêle

C’est notamment dans le Sud-Ouest que l’activité orageuse a été la plus marquée. En début de soirée, la grêle s’est abattue sur plusieurs départements : le Gers, l’Ariège, l’Aveyron ou encore la Creuse avec des grêlons atteignant localement 3 à 5 cm de diamètre. Ce qui a provoqué quelques dégâts sur les cultures, mais aussi sur des véhicules et des toitures d’habitations, notamment dans l’Aveyron.

Lire aussi

De fortes précipitations...

Dans les Pyrénées, ce sont des pluies diluviennes qui se sont abattues, plus précisément dans le Béarn et les Hautes-Pyrénées où des rues se sont transformées en cours d'eau.

A proximité de Toulouse, les précipitations ont également été intenses avec jusqu’à 24 mm de pluie à Salviac (Lot), 50 mm en 1h à Voutezac (Corrèze) dont 14 mm en 6 minutes ou encore 60 mm à Valcivières (Puy-de-Dôme). Les vents ont également été violents avec des rafales atteignant 111 km/h à Savenès (Tarn-et-Garonne), 98 km/h à Muret (Haute-Garonne) et 96 km/h à Toulouse-Blagnac.

... et des vents violents

En remontant vers le centre du pays, le vent et la grêle était également au menu, notamment vers le secteur de Bourges.

2.000 éclairs dans l'Oise

L'île de France a aussi connu une forte activité électrique au cours de la soirée. Selon les données de Keraunos, plus de 2.000 éclairs ont été observés sur l’Oise et 1100 en Seine-et-Marne ; un pavillon aurait d'ailleurs été frappé par la foudre à Crouy-sur-Ourcq, tandis qu'à Ezanville, dans le Val d'Oise, la foudre est tombée sur des magasins provoquant un incendie.

C’est entre l’extrême-est du Val d’Oise, le nord de la Seine, la Marne et le sud-est de l’Oise que les orages et les pluies ont été les plus forts avec jusqu'à trois semaines de précipitations localement. Ces pluies tombant sur des sols secs, des inondations localisées se sont produites par endroit.

Selon Keraunos, le risque orageux est désormais modéré ce samedi, avec de nouveaux orages, moins actifs que vendredi qui sont attendus entre les Pyrénées, l'est du Massif-Central, les Alpes et le nord du pays. L'activité devrait être plus marquée sur le centre-est du pays avec un risque de grêle et de rafales très localisées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccin : l'ARS Île-de-France "utilise toutes les doses disponibles"

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

L'acteur Jean-Pierre Bacri est mort à l'âge de 69 ans

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Lire et commenter