Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

Tempête Aurore : 9 départements en vigilance orange, des rafales jusqu'à 130 km/h attendues

VENTS VIOLENTS - Le temps est marqué par les intempéries ce mercredi, selon les prévisions de Météo-France, qui a placé neuf départements en vigilance orange, de la Bretagne jusqu'en Hauts-de-France.

Le vent va souffler fort ce mercredi soir sur une partie du pays. Dans un nouveau bulletin diffusé ce mercredi après-midi, Météo-France a placé neuf départements du quart Nord-Ouest en vigilance orange vent violent : le Finistère, le Morbihan et la Manche, rejoints par les Côtes-d'Armor, le Calvados, l'Eure, la Seine-Maritime, l'Oise et la Somme.

Dans le Morbihan et le Finistère, des rafales entre 100 et 110 km/h sont attendues. Elles pourraient aller localement jusqu'à 120 km/h sur la côte et 110 km/h dans l'intérieur des terres. Dans la Manche les valeurs maximales attendues sont entre 110 et 120 km/h à la côte. Elles pourraient atteindre très localement 130 km/h. De façon générale, le vent devrait souffler autour de 100 km/h dans l'intérieur des terres.

Une rafale de 119 km/h a déjà été mesurée à Saint-Brieuc ou encore 118 km/h à Rostrenen. C’est donc une véritable tempête qui souffle dans le nord-ouest ce soir et qui gagnera la Normandie, la Picardie et le bassin parisien dans la nuit. 

Lire aussi

Le vent devrait souffler en premier lieu sur la façade Atlantique, avant de gagner l'intérieur des terres sur la moitié Nord du pays. En deuxième partie de soirée les vents se décalent progressivement vers l'Est et ce sont les départements côtiers Normands qui sont davantage concernés. Cette alerte est valable jusqu'à jeudi, 6h. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Présidentielle : "Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.