Canicule : qu'est-ce que l'alerte rouge, mise en place dans 20 départements ?

Météo

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

VIGILANCE MAXIMALE - Vingt départements ont été placés en alerte rouge canicule, ce mercredi, par Météo France. Un niveau rarement activé, qui implique des consignes de sécurité pour la population.

C'est une première depuis la mise en place du système d'alerte en 2001 : dès 16 heures mercredi, vingt départements, de l’île-de-France aux Hauts-de France, ont été placés en alerte rouge canicule. A titre de comparaison, "seulement" quatre, autour du bassin méditerranéen, l'avaient été lors de l'épisode de fortes chaleurs du mois de juin dernier. Et il faut remonter à 2004 et au passage de la tempête Klaus pour trouver trace du précédent record : neuf départements avaient alors été placés en alerte rouge aux vents violents.

Lire aussi

Très concrètement, que signifie ce plus haut niveau de vigilance et qu'implique-t-il pour tout un chacun ? Lorsqu'un département est placé en vigilance rouge, c'est qu'il se prépare à affronter un phénomène "d'une intensité rare". La vigilance rouge canicule correspond à une canicule "d’intensité exceptionnelle" et impose une "vigilance absolue", même des personnes en bonne santé. Ce message, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, l'a rappelé ce mercredi, lors du traditionnel point presse organisé à la sortie du Conseil des ministres : "Personne n'est sans risque face à de telles températures."

Activités sportives vivement déconseillées

Au-delà des recommandations utiles face aux fortes chaleurs (s'hydrater régulièrement, se mouiller le corps, passer au moins trois heures de la journée dans un endroit frais, etc.),  les autorités publiques sont invitées à prendre des consignes strictes de sécurité à destination de la population. Ainsi, dans les départements concernés, les activités sportives sont vivement déconseillées et  les établissements scolaires, ouverts pour l'accueil des enfants durant les vacances, fermeront peut-être leurs portes, le temps de l'épisode de canicule. Les établissements médicaux-sociaux risquent d'activer leur plan bleu, un dispositif permettant de maîtriser les risques en cas de crise. Afin de protéger les personnes les plus vulnérables, les maraudes peuvent être renforcées et l'accès à l'eau facilité. Les pouvoirs publics enjoignent la population à se tenir régulièrement au courant de la situation, transmise par les médias.

En vidéo

Edouard Philippe explique en quoi consiste l'alerte rouge à la canicule

Le premier ministre Edouard Philippe a précisé quelles conséquences aura la mise en place de cette alerte rouge : "C'est la possibilité pour les préfets de reporter ou d'annuler des événements lorsqu'ils présenteraient des risques (...), des activités extérieures pour les plus jeunes et les plus fragiles, des compétitions sportives le cas échéant. Toutes ces mesures sont juridiquement permises par ce classement vigilance rouge."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter