Baisse des températures : le plan Grand Froid déclenché dans 22 départements dont l'Île de France

Météo
DirectLCI
SDF - Le plan "Grand Froid " a été activé dans 22 départements. Un dispositif qui permet l'ouverture, sur décision des préfets, de places d'hébergement supplémentaires en fonction des températures ressenties et de la situation dans chaque secteur.

22 départements allant des Hauts-de-France au Var, en passant par l'Île-de-France ont activé leur plan "grand froid", alors que la neige est à nouveau attendue ce mercredi dans l'Hexagone. Au total, 800 nouvelles places pour l'hébergement des sans-abri ont été ouvertes tandis que sont renforcées la veille sociale et les maraudes, a annoncé le ministère de la Cohésion des territoires.


Les départements concernés sont les suivants : les Ardennes, le Bas-Rhin, le Cantal, la Côte-d'Or, l'Essonne, l'Eure, le Haut-Rhin, la Haute-Marne, les Hauts-de-Seine, l'Indre-et-Loire, le Nord, l'Oise, Paris, la Seine-et-Marne, la Seine-Maritime, la Seine-Saint-Denis, le Val-d'Oise, le Val-de-Marne, les Vosges, l'Yonne et les Yvelines.

Au moins 32 morts depuis le début de l'année

Au total, Météo-France a placé 29 départements du centre et du nord dont Paris en vigilance orange neige et verglas ou avalanches. Selon les prévisions, un épisode neigeux hivernal "habituel" doit toucher à nouveau mercredi un grand quart nord-est du pays. 


Chaque hiver, les épisodes de froid relancent le débat sur le nombre de places nécessaires pour sortir les sans-abris de la rue et sur la dégradation de leur situation. Selon les associations de lutte contre la pauvreté, il manque plusieurs dizaines de milliers de places d'hébergement dans les grandes villes. Depuis le début de l'année, au moins 32 personnes sont mortes dans les rues de France, soit plus d'une personne par jour. 

Lors de l'hiver 2017-2018, la France avait connu plusieurs épisodes neigeux exceptionnels qui avaient désorganisé les transports. Fin février-début mars 2018, des chutes de neige avaient ainsi touché une grande moitié du pays, notamment les régions du sud (avec 10 à 20cm à Montpellier) où de nombreux automobilistes avaient été bloqués sur les routes et autoroutes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter