Fortes chaleurs : entre 30 et 35°C encore prévus, à quand des températures plus conformes à la saison ?

Après les records battus en début de semaine, les températures ont depuis perdu quelques degrés. Mais ce n'est pas pour autant que nous en avons terminé avec cet épisode de fortes chaleurs puisque les valeurs vont se maintenir encore largement au-dessus des normales de saison. Voici les dernières prévisions jusqu'au week-end.
Météo

BULLETIN - Après les records battus en début de semaine, les températures ont depuis perdu quelques degrés. Mais ce n'est pas pour autant que nous en avons terminé avec cet épisode de fortes chaleurs puisque les valeurs vont se maintenir encore largement au-dessus des normales de saison. Voici les dernières prévisions jusqu'au week-end.

À moins d'une semaine de l'arrivée de l'automne sur les calendriers, l'épisode de fortes chaleurs qui s'est installé le week-end dernier n'a pas encore dit son dernier mot. Avec un flux orienté au secteur Sud puis Est, une masse d'air anormalement chaud pour la saison continue d'englober tout le pays. Avec elle, les températures se situent en moyenne une dizaine de degrés au-dessus des normales de saison. Un changement de temps très progressif se confirme à l'horizon du week-end mais inutile de ressortir les pulls pour autant... 

Fortes chaleurs sur les ¾ du pays

Certains apprécient ce temps chaud et ensoleillé et profitent de cette « belle arrière-saison » et pourtant, la situation est de plus en plus critique sur le front de la sécheresse. Quelque 79 départements sont toujours concernés par des restrictions d'usage de l'eau et ce ne sont pas les prévisions des prochains jours qui vont rassurer. Ce jeudi encore, une météo estivale va dominer sur tout le pays. Ce ne sont pas les quelques nuages matinaux supplémentaires au nord de la Seine et le voile d'altitude qui s'installera dans l'ouest au fil des heures qui remettront en cause ce temps ensoleillé. De rares orages pourront également éclater sur les Alpes. 

Côté températures, les minimales baisseront légèrement pour s'établir de 11°C dans le Cantal à 21°C sur la Côte d'Azur. Jeudi après-midi, un léger vent de nord-est se lèvera au nord de la Loire et fera perdre quelques degrés aux thermomètres. Prévoyez 24°C à Lille, 26 à Rouen, 29 tout de même à Paris et Strasbourg et souvent plus de 30°C au sud avec des pointes à 35°C le long de la Garonne !

La situation n'évoluera quasiment pas pour la journée de vendredi avec toujours ce ciel voilé du sud de la Bretagne jusqu'aux Pyrénées avec un vent d'autant soutenu vers le Midi toulousain. Ailleurs, le soleil continuera de briller avec un mercure à nouveau en hausse dans les régions septentrionales. Prévoyez 30°C à Paris, Amiens, Strasbourg et Langres, 32 à Nantes, Dijon et Perpignan et entre 33 et 35°C du sud-ouest à la vallée du Rhône. 

Début d'un changement de temps ce week-end

Le changement de temps pour le week-end que nous évoquions il y a quelques jours semble se confirmer. Une petite dépression va en effet progresser dans le golfe de Gascogne, parvenant à repousser l'anticyclone vers l'Europe centrale. 

Résultat : de l'air moins chaud va aborder l'ouest et avec lui quelques orages. Ces derniers resteront toutefois désorganisés samedi sur un très large quart sud-ouest avec des ondées et des coups de tonnerre ici ou là. Le temps restera sec et lumineux des côtes de la Manche au flanc est et jusqu'à la Corse. Il faudra également surveiller les pluies parfois soutenues attendues sur le Languedoc, en cette saison propice aux épisodes d'intempéries dans ces régions. Les températures baisseront sous le ciel menaçant de l'ouest avec des valeurs ne dépassant plus 25 à 28°C. Ailleurs, les 30°C pourront encore être atteints voire dépassés, comme à Lille, Paris, Strasbourg, Auxerre ou Lyon. 

Dimanche, le risque d'averses orageuses se généralisera à tout le pays en étant toujours aussi localisé, n'épargnant que la Corse. Dans le sud-est, de fortes pluies pourront également affecter la région PACA. La baisse des températures se poursuivra dans le nord et l'est. La barre des 30°C ne sera plus qu'approchée et seulement en basse vallée du Rhône. 

Le ciel chaotique et hésitant devrait se maintenir en début de semaine prochaine avec davantage de pluies en Méditerranée, une situation qui reste toutefois à affiner. Quoiqu'il en soit, les thermomètres continueront à s'orienter à la baisse mais pas de quoi ressortir les manches longues ! Les maximales resteront encore situées au-dessus des normales de saison avec de 20 à 27°C. Ce qui confirme d'ores et déjà que septembre 2020 sera le 16ème consécutif avec une température moyenne nationale supérieure aux normales de saison. Du jamais vu depuis le début des mesures avec un record battu mois après mois...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent