Canicule : les prévisions jour après jour, de mercredi à dimanche

Météo

Toute L'info sur

Canicule : la France face à une vague de chaleur exceptionnelle

CANICULE - Alors que la barre des 35°C à été dépassée ce lundi après-midi en Auvergne-Rhône-Alpes et dans le sud-est, la canicule s’étend ce mardi avant de s’accentuer nettement à partir de mercredi. Voici les prévisions détaillées.

Comme prévu, les températures ont franchi ce lundi le seuil des "très fortes chaleurs" fixé à 35°C par les météorologues, avec des pointes à 37°C sous abri dans le Vaucluse. Désormais, la canicule va s’étendre tout en s’intensifiant, avec une hausse moyenne de 2 à 4°C par jour jusqu’en fin de semaine. À l’échelle nationale, jeudi et vendredi seront les journées les plus chaudes, détrônant alors un certain 5 août 2003 qui détient jusqu’à présent la palme de la journée la plus chaude en France.

Lire aussi

Mardi : la vague de chaleur s’étend

La barre des 35°C sera franchie dans toute la moitié est avec des pointes à 39°C à l’ombre dans la région de Grenoble. Il fera 37°C à Lyon, Montélimar et Clermont-Ferrand ou encore 36°C à Nancy, Strasbourg et Marseille. Les thermomètres atteindront 34°C à Paris, autant qu’à Bourges et Toulouse. Dès le lever du jour, les valeurs seront élevées avec des minimales ne descendent pas en dessous de 24°C à Nice, 22 dans la capitale et 21 à Lyon. 

Mercredi : la canicule s’intensifie, les 1ers 40°C attendus

La nuit de mardi à mercredi s’annonce étouffante dans les grandes villes avec pas moins de 22°C à Paris, La Rochelle et Toulouse, 23°C dans la cité phocéenne et 25°C sur la Côte d’Azur. En cours de journée, un nouveau seuil sera franchi, celui des 40°C. Ce sera le cas à Nevers, Besançon, Lyon ou encore Grenoble et jusqu’à 41°C à Auxerre, Vichy et Clermont-Ferrand. Des records de chaleur pour un moins de juin seront battus. La nuit suivante, l’ambiance sera à nouveau très pesante, en particulier en ville.

Jeudi et vendredi : des températures exceptionnelles

La canicule finira par gagner le nord-ouest et la côte atlantique en deuxième partie de semaine. Les maximales seront alors comprises entre 35 et 40°C, exception faite des départements bordant la Manche où il fera un petit peu moins chaud. Les valeurs les plus élevées durant la journée de jeudi sont attendues en Auvergne-Rhône-Alpes, dans le Berry et en basse vallée du Rhône avec jusqu’à 42°C à l’ombre. À Carpentras, Bourges, Nevers et Clermont-Ferrand, il s’agira des températures les plus élevées jamais enregistrées dans ces villes et donc supérieures à la canicule de 2003. 

Vendredi, il fera aussi chaud voire même plus, en particulier du val de Loire jusqu’à l’arrière pays méditerranéen. Des pointes à 44°C sont ainsi attendues entre le Gard et le Vaucluse. En conséquence, le record absolu de chaleur en France établi à Conqueyrac (Gard) avec 44,1°C le 12 août 2003 pourrait être battu.

Ce week-end : la canicule continue...

La nuit de vendredi à samedi s’annonce tropicale avec plus de 25°C en ville et probablement 27°C aux heures "les plus fraîches" dans Paris. Samedi, la canicule se maintiendra sur les 3/4 du pays avec encore 37°C à Paris et autour de 40°C en basse vallée du Rhône. Dimanche, les températures ne baisseront pas du sud-ouest aux régions de l’est alors qu’il commencera à faire moins chaud de l’Atlantique au nord de la Seine. 

Et la semaine prochaine ?

Si l’atmosphère deviendra plus respirable dans les régions septentrionale avec moins de 30°C, les températures resteront caniculaires au sud d’une ligne Bordeaux-Dijon jusqu’en milieu de semaine prochaine au moins...

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter