EN DIRECT - Incendies en Corse : les pompiers toujours en lutte, 4600 hectares de végétation partis en fumée

EN DIRECT - Incendies en Corse : les pompiers toujours en lutte, 4600 hectares de végétation partis en fumée
Météo

MÉTÉO - Après le passage de la tempête Ciara, qui a frappé la France et une partie du nord de l'Europe en début de semaine, les pompiers continuent à lutter contre les incendies en Corse. Retrouvez les dernières informations.

Live

EXPLICATIONS

Nous nous sommes intéressés à l'origine de ces incendies. Comment se fait-il que ces feux persistent en dépit de la période hivernale ? La réponse dans notre décryptage.

LE POINT SUR LA SITUATION


La météo a offert un répit mercredi aux pompiers en Corse après plusieurs jours d'incendie attisés par des vents violents, qui se sont calmés et ont permis l'intervention d'avions bombardiers d'eau, écartant le danger autour des habitations.


Le feu de Bavella, aussi présenté comme l'incendie de Quenza, en Corse-du-Sud, "ne présente plus de danger pour les villages de Solaro et de Sari, et le hameau de Togna", a annoncé la préfecture à 17H00.


Près de 600 personnes luttent contre ce feu qui a parcouru environ 4.600 hectares depuis le 4 février, tentant désormais de protéger la forêt avec l'appui de 4 avions bombardiers d'eau et 5 hélicoptères, un travail appelé à durer encore plusieurs jours

VIGILANCE ORANGE SUR QUATRE DÉPARTEMENTS


Soyez prudents dans les prochaines heures, si vous habitez la Somme, la Manche, la Seine-Maritime et le Calvados. 

Tempête Inès : Météo France lève sa vigilance orange inondation, de fortes rafales de vent en Auvergne

4600 HECTARES PARTIS EN FUMÉE


Alors que 350 à 380 pompiers venus de toute la Corse mais aussi du continent continuaient de lutter contre l'incendie ce mercredi matin, selon le colonel Frerson, les flammes avaient d'ores et déjà ravagé 4600 hectares de végétation dans les environs de Quenza (Corse-du-Sud) depuis le 4 février.

COURSE CONTRE LA MONTRE

DU VENT ATTENDU EN CORSE


"Des vents assez importants sont attendus ce vendredi et des vents tempétueux pour mardi", a indiqué à Corse-Matin le colonel Christophe Frerson, commandat des opération d secours au PC des pompiers de Solaro. On va concentrer nos efforts pour stabiliser entièrement la situation avant mardi". 

CONFINEMENT LEVÉ


"Il n'y a plus de menace directe sur le village de Sari", a précisé à l'AFP la préfecture de Corse-du-Sud, confirmant que les habitants pourront circuler librement aujourd'hui, même si l'accès au village reste réglementé pour permettre aux secours de travailler.


Au total, le feu de Quenza a parcouru plus de 3.000 hectares, selon une estimation provisoire faite mardi soir, et il évolue vers le village de Solaro où un dispositif de protection est en place. 

RENFORT AÉRIEN ATTENDU 


La préfecture de Corse-du-Sud a annoncé la mobilisation de "300 sapeurs-pompiers, 80 véhicules, quatre Canadairs et quatre hélicoptères, dont deux bombardiers d'eau", en précisant que le feu de Quenza, qui a parcouru plus de 3000 hectares, ne représente aucun danger pour les personnes ou les habitations.


Attendus en Corse en milieu de matinée, les avions bombardiers d'eau "vont faire quelques largages sur les incendies de Haute-Corse et ensuite ils vont passer la journée" sur le feu de Corse-du-Sud, autour de Quenza, a précisé le colonel Christophe Frerson, commandant des opérations de secours.

FLAMMES


En Corse, les pompiers continuent de lutter contre les flammes, en Corse du Sud. Ce sont ainsi 4000 hectares qui ont brûlé dans la région.

TEMPÊTE CIARA 


Seul un département demeure encore en vigilance orange vagues-submersion. Il s'agit du Pas-de-Calais. "Même si elles sont en atténuation, les vagues de secteur Ouest sont toujours fortes ce mardi soir sur l'est de la Manche", indique Météofrance dans son dernier bulletin de vigilance. 


Les vagues d'Ouest resteront soutenues toute la nuit. Dans ce contexte de grandes marées, le littoral du Pas-de-Calais et notamment le secteur de Wimereux reste en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange pour la pleine mer de la nuit prochaine (coefficient 108, PM vers 02h locales).


Les déferlements associés à ces vagues, combinés à un niveau élevé de la mer, peuvent en effet encore engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral du Pas-de-Calais.

PRUDENCE MALGRÉ TOUT 


La Corse commence à respirer ce mardi soir avec la fin de la vigilance orange aux vents violents, même si deux hameaux restaient confinés face aux flammes.


L'île de Beauté est enfin repassée en jaune à 21h00, après avoir été frappée pendant de longues heures par des rafales de vents dépassant les 200 km/h, avec une pointe à 219 km/h, le record remontant lui à janvier 2018, à 225 km/h.

CORSE


Malgré la levée de la vigilance orange, des fortes rafales de vent vont encore balayer l'île de Beauté dans la nuit, prévient le préfet de Haute-Corse. 

ALERTE MÉTÉO


La vigilance orange est levée sur la Corse, seul reste en alerte le département du Pas-de-Calais pour vagues-submersion. 

EN CORSE 


Dans le village de Sari, les 1400 habitants ont reçu la visite de gendarmes, leur donnant des instructions concernant le confinement demandé par la Préfecture. Et ils refusent de céder à la panique. 

ÉVACUATION 


Cloîtrés dans leur école, les 87 enfants du village de Sari ont finalement pu rentrer chez eux avec leurs parents après que les pompiers ont mis en place "un corridor". Une quinzaine de religieuses ont quant à elles pu quitter le couvent où elles vivent, près de Sari. 

ALERTE MÉTÉO


Météo France maintient sa vigilance orange pour trois départements : Haute-Corse et Corse-du-Sud pour vents violents, et le Pas-de-Calais pour vagues-submersion. 

LE POINT DE LA PRÉFECTURE A 18H 


La préfecture de Corse du Sud a fait un point de situation à 18h, sur son site Internet. Le feu a détruit 2500 hectares de végétation. En tout, ce sont 60 sapeurs-pompiers et 16 véhicules qui assurent la protection du village de Sari et du hameau de Togna.


Les habitants de ces villages sont toujours confinés chez eux. Depuis le début de l’incendie, 3 colonnes, constituées de 180 sapeurs-pompiers du sud-est et unités d’instruction et d’intervention de la Sécurité civile (UIISC), renforcent les effectifs présents dans l’île (SDIS 2A et 2B, UIISC5).

EXPLICATIONS


L'effet de Foehn a provoqué des records de chaleur. Explications. 

Tempête Ciara : en Corse, un impressionnant "effet de foehn" provoque des records de chaleur

CORSE 


Conséquence des vents de la tempête Ciara, l’effet de foehn est remarquable sur l’est de l’île. La température s’est littéralement envolée cet après-midi avec jusqu’à 27,8°C relevés à Alistro. 


Il s’agit d’un nouveau record de chaleur pour un mois de février à l’échelle de la Corse et même d’un record pour l’hiver météorologique qui s’étend du 1er décembre au 29 février. Le précédent record insulaire était de 27,6°C et avait été établi à Sari-Solenzara le 28 février 2010.  


D’autres records pour un mois de février ont été battus cet après-midi à Conca avec 23,2°C (ancien record : 22,5°C le 28 février 2010) et à Bastia avec 25,6°C. Ce dernier record est d’autant plus remarquable qu’il est battu pour la troisième fois en seulement 10 jours. 


Avant février 2020, le record mensuel de température maximale à l’aéroport de Bastia était de 23,9°C le 27 février 1990. Il fut battu une première fois le 4 février avec 24,3°C, puis hier avec 24,8°C. 

CONFINEMENT A SARI-SOLENZARA 


Parmi les personnes confinées à Sari-Solenzara se trouvent 87 adolescents, dans leur établissement scolaire, ainsi que des religieuses, cloîtrées dans le Monastère de l’Assunta Gloriosa où elles vivent, précise le commandant Bruno Maestracci, directeur des services d'incendie et de secours de Corse-du-Sud à l'AFP. 


Un groupe de 23 pompiers a pris "un coup de fumée", a-t-il aussi déclaré, mais aucun d'entre eux n'a été hospitalisé.Les secours appellent tout particulièrement à ce que personne sur la zone ne tente d'évacuation "sauvage", assurant que les habitants étaient plus en sécurité confinés chez eux.

RENFORTS 


Des pompiers du Gard vont prêter main-forte à leurs collègues de Corse, aux prises avec des feux importants. 

Urgent

VILLAGE CONFINÉ EN CORSE


Les autorités ont ordonné ce mardi après-midi le confinement des habitants du village de Sari-Solenzara (1400 habitants), en Corse-du-Sud, après la reprise, sous l'effet du vents, de l'incendie qui a déjà brûlé environ 2000 hectares de végétation autour de Quenza et Bavella depuis une semaine. "Une mesure de confinement du village de Sari et du hameau de Togna a été décidée par le commandant des opérations de secours. L'information des habitants est effectuée au porte à porte par la gendarmerie de Corse", a annoncé la préfecture de Corse-du-Sud dans un communiqué. 

ALERTE MÉTÉO


Cinq départements sont maintenus en vigilance orange par Météo France ce mardi après-midi. Une alerte vagues-submersion pour le littoral du Pas-de-Calais, inondation pour la Seine-Maritime et l'Eure, et vent violent pour la Haute-Corse et la Corse-du-Sud.

RECORD DE CHALEUR BATTU EN CORSE


Comme l'annonce Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France, la Corse a connu ce mardi sa température la plus élevée pour un mois de février, et même pour ce qui est de l'hiver météorologique (du 1er décembre au 28 ou 29 février), avec 27,8° C relevés à Alistro, commune située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Bastia.

CORSE 


Alors que le nord de la Corse reste en proie aux incendies, Météo France rapporte que plusieurs records de chaleur ont été battus, notamment près de Bastia.

ALPES-MARITIMES 


Une quarantaine de pompiers étaient mobilisés ce mardi matin contre un incendie sur la commune de Saint Vallier. Une famille de quatre personnes a dû être mise en sécurité.

CORSE


Après des rafales à plus de 200 km/h relevées il y a quelques heures, les vents ont légèrement baissé en intensité en Corse, même s'ils continuent de compliquer la tâche des pompiers sur le front des incendies. 

INCENDIES EN CORSE


Sur franceinfo, le préfet de la Haute-Corse François Ravier a jugé qu' il est "trop tôt" pour affirmer que les incendies sont d'origine criminelle "mais il y a des choses qu'on a du mal à expliquer". "Tous les feux ne sont pas d'origine naturelle", a-t-il indiqué. 

ROUTES COUPÉES EN CORSE


Outre les incendies qui touchent la Corse, plusieurs routes de l'île de Beauté sont coupées entre Bastia et Saint-Florent en raison de chutes d'arbres.

INCENDIES EN CORSE


"Le vent d'ouest à sud-ouest souffle toujours violemment sur le nord de l'île avec des rafales de 160 km/h en Balagne et dépassant les 200 km/h au Cap Corse (202 au Cap Corse, 190 à Cagnano)", précise la préfecture de Haute-Corse.

MÉTÉO FRANCE


Neuf départements demeurent en vigilance orange. Les Côtes-d'Armor (22), le Finistère (29) et le Morbihan (56) sortent du suivi pour vents violents et vagues-submersion.

COUPURES D'ÉLECTRICITÉ


Près de 2000 foyers étaient privés d'électricité au petit matin en Haute-Corse.

INCENDIES EN CORSE


L'incendie de 250 hectares au sud de Bastia suscite "une vigilance très particulière", a indiqué la préfecture de Haute-Corse qui n'a dénombré aucun blessé. "Une bergerie et des hameaux ont été placés sous vigilance" parce qu'ils pourraient être menacés par cet incendie qui mobilisait mardi matin 120 pompiers, a précisé la préfecture. 

COUPURES D'ÉLECTRICITÉ


À 9h, ce sont 20.000 foyers qui sont privés d'électricité principalement en Hauts-de-France, suite à de nouveaux coups de vent cette nuit, indique Enedis à LCI.

LES RAVAGES DE LA TEMPÊTE CIARA EN CORSE

RECORD DE TEMPÉRATURE À BASTIA


À Bastia, où le vent d'ouest a soufflé jusqu'à 124 km/h, un "effet de foehn" s'est produit et a limité la baisse de la température au cours de la nuit. Le mercure n'est pas descendu en dessous de 21,6°C, c'est un record. C'est la température minimale la plus douce jamais enregistrée à Bastia en février (ancien record : 16,2°C le 28 février 1990).

DANS LA FOURNAISE CORSE


Une vidéo montrant la violence de l'incendie à Olmeta-di-Tuda a été tournée par un pompier. 

ARRÊTÉ PRÉFECTORAL EN CORSE


En raison de la vigilance orange "vent fort" en vigueur sur l'île de Beauté, la circulation des poids-lourds de plus de 3,5 tonnes est interdite jusqu'à mercredi minuit.

VOLS ANNULÉS EN CORSE


Air Corsica a annoncé lundi soir l'annulation des vols Bastia-Orly, Calvi-Marseille, Bastia-Marseille, Bastia-Nice et Figari-Marseille prévus ce mardi matin. Air France a aussi suspendu ses vols à entre Calvi et Paris. D'autres annulations pourraient intervenir dans le courant de la matinée.

MÉTÉO FRANCE


Ce mardi matin, 12 départements de France métropolitaine demeurent en vigilance orange pour vents violents et vagues-submersion : Alpes-Maritimes (06), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côtes-d'Armor (22), Finistère (29), Ille-et-Vilaine (35), Manche (50), Morbihan (56), Pas-de-Calais (62), Seine-Maritime (76) et Somme (80).

INCENDIES EN CORSE


Deux incendies préoccupent actuellement les autorités sur l'île de Beauté : le premier à Olmeta di Tuda, au sud de Bastia, le deuxième à Pietracorbara, dans le Cap-Corse. Les deux foyers ont détruit à eux deux près de 200 hectares de végétation ce mardi matin.

TOUR D'HORIZON

INCENDIE


Un nouvel incendie s'est déclaré au sud de Bastia, embrasant plusieurs dizaines d'hectares et mobilisant une centaine de pompiers. Un précédent, qui avait parcouru plusieurs hectares, venait d'être contenu par les pompiers, qui avaient été sollicités du fait des rafales qui compliquaient la contention des flammes, avec des rafales mesurées jusqu'à 220 km/h.

Infos précédentes

La tempête hivernal Ciara – qualifiée de forte tempête par Météo France –, qui avait déferlé sur la France ce dimanche, est dernière nous. Météo France ne place plus le moindre département en vigilance orange. Toutefois, ses effets se font toujours ressentir en Corse où, attisés par ces mêmes vents, les incendies ont dévoré plusieurs milliers d'hectares.

Si vous ne parvenez pas à lire ce live, cliquez ici. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent