EN DIRECT - Intempéries dans la Drôme : des "dizaines de millions d'euros de dégâts"

Météo
ORAGES - De très violents orages de grêle ont frappé le Sud Est de la France samedi. La Drôme a été particulièrement touchée, notamment la commune de Romans-sur-Isère. Les dégâts s'élèveront à des dizaines de millions d'euros.

Ministre, préfet, maire... Tous parlent d'un "épisode météo d'une violence inouïe", d'un "drame absolu" pour qualifier les intempéries qui ont touché les départements du Sud-est, le 15 juin après-midi. Les dégâts sont considérables notamment dans un périmètre d'une dizaine de kilomètres autour de Romans-sur-Isère, où le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, s'est rendu en fin de matinée, ce dimanche.


Pour les seules exploitations agricoles, les dégâts se chiffreront , selon la FRSEA , à plusieurs dizaines de millions d'euros. 

Live

EN VIDÉO


Les dégâts dans les vergers sont considérables. Regardez ce reportage diffusé dans le JT 13H de TF1. 

EN VIDÉO

DIZAINES DE MILLIONS DE DÉGATS


Les intempéries qui ont frappé samedi la  région Auvergne-Rhône-Alpes ont causé "des dizaines de millions d'euros de  dégâts" dans de nombreuses exploitations agricoles, a annoncé la FRSEA lundi à  l'AFP.   "On atteindra sans aucun doute plusieurs dizaines de millions d'euros de  dégâts", a déclaré Michel Joux, président de la FRSEA, branche régionale de la  FNSEA, premier syndicat agricole du pays. Selon lui, des estimations chiffrées  plus précises devaient être disponibles à la fin de la semaine.

EXPLICATION


Selon Olivier Proust, prévisionniste à Météo-France, "ce type d'événement a toujours existé, et est constitutif de l'atmosphère", mais "le réchauffement entraîne une tendance globale à un air plus chaud, capable de contenir plus d'eau, et donc potentiellement à des pluies plus importantes"

MÉSAVENTURE


12 personnes qui participaient à un raid course à pied et VTT sur le plateau de Justin à Die dans la Drôme ont été légèrement blessées, rapporte Le Dauphiné Libéré. 578 coureurs étaient inscrits. 

EXPLICATIONS


Un épisode orageux aussi violent et destructeur, en plein mois de juin, était-il imprévisible ?

QUE DOIVENT FAIRE LES SINISTRÉS ?


L'état de catastrophe naturelle devrait être déclaré d'ici deux jours a prévenu Didier Guillaume. Sans attendre cette décision, la préfecture de la Drôme a mis sur son compte Twitter, les démarches à suivre en cas de sinistre provoqué par un événement naturel. Première chose à faire : appelez son assurance et faire une première déclaration orale. 

DIDIER GUILLAUME


"Aujourd'hui, ce qui est en train de se passer ici est un drame absolu. On ne peut pas se dire 'c'est comme ça et demain, ça ira mieux'. Il faut décréter la mobilisation générale", continue le ministre de l'Agriculture qui explique que "les départements de la Drôme et de l'Isère sont les plus touchés en termes agricole". 

DIDIER GUILLAUME


"Nous allons tout mettre en oeuvre pour qu'aucun agriculteur ne mette la clé sous la porte. C'est notre objectif. On a besoin d'une alimentation de qualité, de fruits de qualité, de céréales...", explique Didier Guillaume, "profondément touché" par le fait que ces intempéries ont touché son département.

DIDIER GUILLAUME


"On ne peut pas l'annoncer aujourd'hui parce qu'il faudra deux ou trois jours, mais l'état de catastrophe naturelle sera décrété par le gouverment et par le ministère de l'Intérieur parce qu'on ne voit pas comment ça peut être autrement", assure le ministre de l'Agriculture.

DIDIER GUILLAUME


Le ministre de l'Agriculture est arrivé, à la Roche-de-Glun dans le Drôme : "Là ce qu'il se passe là, c'est exceptionnel. Dix minutes de grêlons comme des balles de ping-pong qui, avec la violence du vent, détruisent 80 ou 100% des récoltes par endroit et qui peuvent détruire le fonds montre que c'est exceptionnel. Il faut faire un point pour voir comment on peut avancer."   

ECOLES


Des établissement scolaires de Romans-sur-Isère ne pourront pas accueillir d'élèves lundi. Lourdement endommagées, des écoles devront être fermées au moins la semaine pour réparation, indique la mairie de Romans-sur-Isère. Les parents seront prévenus par mail et téléphone dans la journée.

ARBORICULTURE


Les arboriculteurs sévèrement touchés. Plusieurs exploitants ont partagé sur les réseaux sociaux des images des fruits qu'ils allaient commencer à récolter. Certains ont tout perd, leurs vergers ont été dévastés. 

ETAT DE CATASTROPHE NATURELLE


Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, qui s'est rendu sur place ce dimanche 16 juin, n'imagine pas que l'état de catastrophe soit déclaré après les orages violents accompagnés de grêle qui ont provoqué, le 15 juin, de sérieux dégâts dans la Drôme, notamment sur la commune de Romans-sur-Isère. "Il est fort probable que l'état de catastrophe naturelle soit décrété", a déclaré sur LCI l'ancien sénateur de la Drôme.

 


Ce dimanche, des opérations de bâchage sont encore en cours alors que 10.000 mètres carrés de toiture ont été dégradés par les grêlons. "C'est du jamais-vu", souligne le préfet. 


Des exploitations agricoles ont vu leurs productions sérieusement abîmées quand ce n'est pas totalement détruites. Le ministre de l'Agriculture, anciennement sénateur de la Drôme, est attendu sur place ce dimanche alors que l'état de catastrophe naturelle doit être déclaré.  


La grêle n'est tombée qu'un quart d'heure mais l'épisode a été particulièrement destructeur pour les bâtiments privés et publics de la commune de Romans-sur-Isère, ainsi que sur le réseau électrique" de ce département concerné par la vigilance orange qu'avait émis Météo-France. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter